Des chiffres dans le rouge vif à Porrentruy

C’est un budget 2020 avec un déficit de 1'484'956 francs qui sera voté jeudi soir lors du Conseil ...
Des chiffres dans le rouge vif à Porrentruy

C’est un budget 2020 avec un déficit de 1'484'956 francs qui sera voté jeudi soir lors du Conseil de ville de Porrentruy. Tour d’horizon avec le conseiller municipal en charge des finances, Manuel Godinat

Le Conseil de ville de jeudi soir devra se pencher sur le budget 2020, qui présente des chiffres (très) déficitaires. (Photo : archives) Le Conseil de ville de jeudi soir devra se pencher sur le budget 2020, qui présente des chiffres (très) déficitaires. (Photo : archives)

Le Conseil de ville de Porrentruy s’apprête à se prononcer sur l’épineux dossier du budget 2020. La mouture réalisée avec le nouveau MCH2 (modèle comptable harmonisé 2) sera votée jeudi soir dans le chef-lieu ajoulot. Elle présente un déficit de 1'484'956 francs. Si du côté des charges rien n’est préoccupant, c’est au niveau des recettes que la situation est plus critique. L’entrée en vigueur de la RFFA, la Réforme fiscale des entreprises, a notamment un impact important sur le budget 2020. Elle prive la ville de Porrentruy d’un revenu de plus d’un million de francs. Il s’agit donc d’un « impact maximal » selon le conseiller municipal en charge des finances, Manuel Godinat.

« Il manque 1,1 million de francs dans nos rentrées fiscales »

« Il y encore beaucoup de choses à faire à Porrentruy, et on en a les moyens »

Même si le budget 2020 table sur un important excédent de charges, « il n’est pas question de tout arrêter », dixit Manuel Godinat. Selon lui, il est nécessaire de continuer à investir en vue d’attirer de nouveaux habitants, tout en prenant soin des citoyens vivant actuellement à Porrentruy. « Les personnes physiques représentent près de 78% des rentrés fiscales, il est donc important d'assurer des infrastructures dignes de ce nom ». Le montant des investissements nets prévus se monte à 5'164'000 francs. Plutôt que de limiter drastiquement ces derniers, l'objectif est de « prioriser » certaines dépenses.

« Etre le plus attractif possible »

Par ailleurs, pour arriver à un déficit de 1'484'956 francs, une dissolution des réserves est prévue. Un produit extraordinaire de 575'000 francs est ainsi envisagé dans la mouture du budget 2020. « Ces fonds sont là pour ça », a toutefois rassuré Manuel Godinat. /ygo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus