Un cas de coronavirus à Bienne

Le premier cas confirmé du virus dans le canton de Berne s’est déclaré à Bienne.
Un cas de coronavirus à Bienne

Le premier cas confirmé du virus dans le canton de Berne s’est déclaré à Bienne

Le virus est désormais présent dans dix cantons suisses. (Image d'illustration) Le virus est désormais présent dans dix cantons suisses. (Image d'illustration)

Un cas de coronavirus a été confirmé à Bienne, il s'agit du premier pour le canton de Berne. La personne malade est hospitalisée et placée en isolement au Centre hospitalier Bienne (CHB). Le virus a été confirmé tard dans la soirée du vendredi 28 février selon un communiqué du canton publié samedi. Il s’agit d’une femme de 21 ans revenue d’un voyage à Milan il y a une semaine. Elle souffre d’une toux sèche et de maux de gorge depuis le mardi 25 février, mais elle n’a pas de fièvre.

La personne s’était rendue jeudi 27 février au service d’urgence du Centre hospitalier de Bienne. Samedi, « son état de santé est bon » selon l’organe cantonal de conduite en charge d'éviter la propagation du virus. L’Office du médecin cantonal est en train de remonter la chaîne de contamination.


« Prêt à faire face »

Les autorités ont également rappelé que jusqu’ici, plus de 120 cas suspects se sont révélés négatifs dans le canton de Berne. D’autres sont toujours en cours d’analyse sans précision du nombre de personnes concernées.

Le système « est prêt à faire face à la situation » a indiqué le canton qui suit les prescriptions de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Dans la lutte en cours contre la propagation, « la priorité est donnée à la détection et à l’analyse des cas suspects, ainsi qu’à la recherche de personnes qui auraient eu des contacts avec des personnes testées positives et qui devront être mises en quarantaine et à l’endiguement de la contamination ».


Prendre contact avec les médecins

Afin d’éviter une propagation du virus, les autorités ont rappelé que toute personne qui pense être infectée ne doit pas se rendre directement dans un cabinet médical ou au service des urgences d’un hôpital. Il faut par contre appeler par téléphone un médecin. Les symptômes concernants sont « une toux ou des difficultés respiratoires, éventuellement de la fièvre ». De plus, il s’agit d’être attentif aux régions géographiques fréquentées, les personnes « qui seraient rentrée ces 14 derniers jours d’une zone touchée par le COVID-19 ou qui auraient été en contact avec une personne infectée par le COVID-19 » sont donc invitées à prendre le téléphone et à contacter leur médecin. /jrg


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus