Coronavirus : les grandes surfaces prises d’assaut

Certains rayons se sont retrouvés momentanément en rupture de stock samedi. La Confédération ...
Coronavirus : les grandes surfaces prises d’assaut

Certains rayons se sont retrouvés momentanément en rupture de stock samedi. La Confédération et la direction de Migros le rappellent : il n’existe pas de risque de pénurie

Le rayon des farines samedi à la mi-journée dans la succursale Migros de Marin Centre. Le rayon des farines samedi à la mi-journée dans la succursale Migros de Marin Centre.

Les Suisses bouleversent leurs habitudes en lien avec les mesures pour endiguer le coronavirus.

Et s’il y a des images qui tournent beaucoup sur les réseaux sociaux ce samedi, ce sont bien celles des supermarchés vidés de leurs denrées. Une situation inhabituelle face à laquelle les grands distributeurs font pourtant face. « Il n’y a aucune crainte d’approvisionnement chez Migros » selon le porte-parole du géant orange Tristan Cerf. Ce dernier relate une forte augmentation de la demande pour certains biens de consommation courants.

Ce samedi en milieu de journée dans la succursale de Marin Centre, ce sont principalement les rayons des pâtes, farines, sucres, conserves en tous genres ou encore surgelés qui étaient vides, voire certains produits laitiers dans une moindre mesure.

Migros s’est organisé en conséquence. L’augmentation des ventes est constatée depuis deux semaines. Mais elle s’est renforcée depuis vendredi. Des équipes travaillent 24 heures sur 24, dimanche compris. Du personnel a été engagé en conséquence pour assurer la logistique et le fonctionnement des industries dont le groupe Migros est propriétaire.

Le géant orange enregistre un chiffre d’affaire plus important sur certains assortiments. Mais il s’attend également à voir baisser ses recettes sur les mêmes produits dans les prochains mois, au vu des réserves faites par une partie de la population. /lre


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus