Le personnel frontalier de l'H-JU appelé à résider en Suisse

L'institution appelle son personnel frontalier, sur une base volontaire, à résider provisoirement ...
Le personnel frontalier de l'H-JU appelé à résider en Suisse

L'institution appelle son personnel frontalier à résider provisoirement en Suisse, pour mieux faire face à l'épidémie de coronavirus 

L'H-JU propose à son personnel frontalier de résider provisoirement en Suisse, sur une base volontaire (Photo : H-JU). L'H-JU propose à son personnel frontalier de résider provisoirement en Suisse, sur une base volontaire (Photo : H-JU).

L’Hôpital du Jura renforce ses mesures pour faire face au coronavirus. Il appelle son personnel frontalier à résider provisoirement en Suisse. L’information date de lundi matin et émane de l’ATS, qui a contacté les responsables de l’hôpital. L’H-JU souhaite ainsi que le personnel français soit le plus proche possible de son lieu de travail, en pleine crise de Covid-19.


L'H-JU anticipe

Il n'y a pas eu de défections pour le moment, mais l’Hôpital du Jura veut anticiper. Il appelle, sur une base volontaire, son personnel frontalier à séjourner dans le Jura ou en Suisse. De quoi éviter de perdre du temps lors des contrôles douaniers. Les contrôles pourraient être renforcés aux postes de douane, au vu de la montée des cas de Covid-19. Et le président français Emmanuel Macron pourrait annoncer de nouvelles mesures plus strictes ce soir, dans une allocation télévisée.


Un tiers de personnel frontalier à l'H-JU

En ce qui concerne donc les frontaliers amenés à résider provisoirement dans le canton : l’H-JU prendrait à sa charge les frais. On rappelle que l’institution emploie près d’un tiers de frontaliers. Olivier Guerdat, porte parole de l’HJU, précise toutefois ne pas vouloir contourner les éventuelles mesures décidées par l’Etat français. Le danger, pour le Jura, serait que la France décide de réquisitionner tout son personnel frontalier.

Pour le moment, l’Hôpital du Jura dispose de la capacité d’accueillir toutes les personnes atteintes du coronavirus qui exigent des soins. Tous les patients sont soignés sur le site de Delémont. /cto


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus