Les agriculteurs tirent la sonnette d’alarme

L’Union suisse des paysans craint un manque de main-d’œuvre de travailleurs saisonniers notamment ...
Les agriculteurs tirent la sonnette d’alarme

L’Union suisse des paysans craint un manque de main-d’œuvre de travailleurs saisonniers notamment

L'USP demande des mesures aux autorités fédérales afin de garantir une main-d’œuvre suffisante. (Photo: LDD) L'USP demande des mesures aux autorités fédérales afin de garantir une main-d’œuvre suffisante. (Photo: LDD)

La nourriture… On a peut-être oublié son importance vu la facilité avec laquelle on se la procure en temps normal, mais avec l’arrivée du coronavirus, elle a changé de statut. Prise d’assaut dans les supermarchés, le secteur agricole tire la sonnette d’alarme. L’Union suisse des paysans (USP) dit craindre une pénurie de main-d’œuvre dans son secteur. L’USP l’a indiqué samedi dans un communiqué.


Les travailleurs étrangers en manque

Le secteur agricole dépend de la main-d’œuvre étrangère, ce qui n’est pas sans poser problème. « De nombreux travailleurs saisonniers étrangers ne peuvent ou ne veulent plus venir en Suisse » a indiqué la faîtière agricole. L’USP demande aux autorités fédérales de garantir la disponibilité d’une main-d’œuvre suffisante.


Une plate-forme comme solution

Une plate-forme sera proposée aux exploitations afin d’y publier leurs offres d’emploi. Elle permettra aussi aux personnes interdites de travailler dans leur métier de s'y engager. Le site sera lancé à l’échelle nationale la semaine prochaine.

Quant au niveau financier, l'Office fédéral de l'agriculture (OFAG) et les cantons examinent si une première tranche de paiements directs pourrait être rapidement versée. Les prêts sans intérêts au titre d'aide aux exploitations sont aussi possibles. /ats-jrg


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus