Un centre de consultation par district

Dès jeudi, les personnes présentant des symptômes liés au coronavirus seront dirigées vers ...
Un centre de consultation par district

Dès jeudi, les personnes présentant des symptômes liés au coronavirus seront dirigées vers trois points cantonaux de prise en charge pour alléger notamment l’Hôpital du Jura

(Image d'illustration). (Image d'illustration).

Le Jura renforce son dispositif pour lutter contre le coronavirus. Il annonce ce mardi la création de trois centres de consultation. Ils seront ouverts dès jeudi à Delémont (rue de l’Avenir 33), Alle (rue de l’Eglise 5) et Saignelégier (Hôtel CristaL). Les personnes présentant des symptômes liés au Covid-19 devront obligatoirement contacter la hotline cantonale au 032 420 99 00 pour prendre rendez-vous afin d’opérer un premier tri. Des médecins appuyés de personnel administratif et infirmier assureront ensuite les consultations et les éventuels dépistages. Ils organiseront une prise en charge médicale si nécessaire. « L’objectif prioritaire est d’alléger la charge qui repose sur l’Hôpital du Jura et les cabinets médicaux », a déclaré le ministre jurassien de la Santé Jacques Gerber. Il a tenu à souligner qu’il ne s’agit pas de centres de dépistage, mais bien de consultation. « La manœuvre doit permettre de donner de l’espace aux autres patients, notamment atteints d’une maladie chronique, en toute sécurité », a ajouté le chef du Service de la santé publique Nicolas Pétremand.

Jacques Gerber : « Il n’y a pas de décision nationale pour faire des dépistages systématiques »

Des effets concrets

Jacques Gerber a profité de cette annonce mardi matin pour rappeler qu’il « faut encore redoubler d’efforts » face à la pandémie, tout en saluant « l’énorme engagement du personnel médical ». Nicolas Pétremand lui a emboîté le pas en conviant chacun « à ne surtout pas modifier les comportements ». Ces nouveaux appels sont émis alors que les premiers effets des mesures fédérales et cantonales sont aperçus. « Nous constatons un ralentissement de l’évolution de la pandémie », a détaillé le chef du Service jurassien de la santé public. « Les mesures sont efficaces. Le temps pour doubler le nombre de cas en Suisse est passé de 2-3 jours à 9 jours aujourd’hui. Il a donc carrément triplé », a précisé le médecin cantonal Christian Lanz.

Christian Lanz : « Au lieu de monter le Cervin, on monte le Chasseral »

Christian Lanz est le médecin cantonal jurassien. Christian Lanz est le médecin cantonal jurassien.

Ce mardi matin, la Suisse comptait près de 16'000 personnes atteintes par le coronavirus, dont 300 aux soins intensifs. Près de 300 décès liés au Covid-19 ont déjà été recensés dans notre pays. La situation jurassienne faisait état de 123 cas confirmés pour 23 hospitalisations, dont 5 personnes aux soins intensifs. Aucune victime n’a, pour l’heure, été signalée dans le canton, alors que 11 patients sont sortis guéris de l’Hôpital du Jura. Les EMS ne recensent pas de cas de coronavirus. /msc


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus