Le Conseil fédéral veut 40 milliards de francs pour les entreprises

Il souhaite relever de 20 milliards de francs l'argent à disposition pour le cautionnement ...
Le Conseil fédéral veut 40 milliards de francs pour les entreprises

Il souhaite relever de 20 milliards de francs l'argent à disposition pour le cautionnement

Capture d'écran de la conférence de presse du Conseil fédéral du 3 avril. Capture d'écran de la conférence de presse du Conseil fédéral du 3 avril.

La demande pour l'octroi de crédits de transition Covid-19 est importante. Le Conseil fédéral a demandé vendredi au Parlement de relever à 40 milliards de francs au total le crédit d'engagement existant, soit 20 milliards de plus. Les crédits de transition répondent à un besoin considérable. Les premiers jours ont montré que leur octroi rapide et non bureaucratique par les banques et PostFinance fonctionne bien. Au 2 avril 2020, 76’034 conventions de crédit ont été conclues pour un montant total estimé à 14,3 milliards de francs. Le volume de cautionnements de 20 milliards de francs déjà garantis par la Confédération devrait être dépassé ces prochains jours.


Pas d'abus

De l'avis du Conseil fédéral, il n'y aura pas d'abus, même si la procédure non bureaucratique mise en place pour l'octroi des fonds fait courir un certain risque à cet égard. Pour lutter contre ce risque, les département compétents sont appelés à mettre en oeuvre rapidement un plan de contrôle.


Courvir les pertes

Les crédits accordés par les banques servent à couvrir les coûts fixes des entreprises malgré les pertes de chiffre d'affaires liées au coronavirus. La Confédération cautionne entièrement les crédits allant jusqu'à 500'000 francs. Elle supporte 85 % des risques de pertes liés aux crédits dont le montant varie de 500'000 francs à 20 millions de francs. Le Conseil fédéral souhaite ainsi aider les PME à surmonter cette période difficile sans contributions à fonds perdus de la Confédération. Les entreprises qui en ont besoin pourront obtenir des liquidités et rembourser le prêt dans un délai de cinq ans. /cto-ats


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus