Le Gouvernement jurassien renforce encore les mesures de lutte contre le Covid-19

Parmi les nouvelles décisions annoncées par le Gouvernement jurassien mercredi, la fermeture ...
Le Gouvernement jurassien renforce encore les mesures de lutte contre le Covid-19

Le Gouvernement jurassien a annoncé mercredi la fermeture de l'étang de la Gruère, plus de soutien au monde du sport et de la culture, des mesures renforcées dans les EMS et des décisions liées à l'éducation

Le Gouvernement s’exprime au complet pour la première fois depuis l’arrivée de Rosalie Beuret Siess. Le Gouvernement s’exprime au complet pour la première fois depuis l’arrivée de Rosalie Beuret Siess.

Le Gouvernement jurassien in corpore a fait le point sur la situation liée au Covid-19 dans la région. Les cinq ministres ont tenu une conférence de presse pour évoquer l’évolution de la crise sanitaire à la veille du week-end et des vacances pascales.

Dans une campagne lancée mercredi, le Gouvernement enjoint la population à demeurer à domicile durant la période pascale: «Même à Pâques, je reste à la maison». Il est primordial de ne pas relâcher l’effort collectif. Il faudra encore attendre pour les rassemblements familiaux et amicaux. Les loisirs hors du domicile sont autorisés mais il est préconisé de les pratiquer autour de chez soi, en groupe de moins de 5 personnes, en respectant les règles, à commencer par le respect de la distance sociale (2 mètres) entre les personnes.

Situation sanitaire

Mardi soir, 168 cas étaient testés positifs au COVID-19, dont 25 personnes hospitalisées au sein de HJU, parmi lesquelles 4 aux soins-intensifs (tous intubés), sans compter une dizaine de patients hospitalisés en cours de dépistage. Un cas a été testé positif à la Clinique Le Noirmont. Depuis le début de la crise, vingt-cinq patients COVID+ sont sortis de l’H-JU et donc considérés comme guéris, alors que trois patients intubés sont sortis des soins intensifs. A ce jour, aucun résident en établissements pour personnes âgées (EMS/UVP) et appartements protégés n’a été testé positivement. Aucun décès n’est recensé pour l’heure dans le Jura. Le Gouvernement transmet ses remerciements et sa reconnaissance particulière à l’ensemble du personnel dans les institutions sanitaires, des médecins, aux soignants en passant par le personnel de l’intendance et le personnel technique.

Etang de la Gruère fermé

Pour éviter le scénario des week-ends passés, le Gouvernement a décidé de fermer l’accès au site de l’étang de la Gruère jusqu’à nouvel ordre. La police sera présente sur d’autres sites, comme les rives du Doubs.

Nathalie Barthoulot, ministre de l'Intérieur, s'exprime sur cette décision :

Mesures renforcées pour les personnes âgées en institution 

Les mesures pour les EMS/UVP sont renforcées à partir de jeudi en interdisant strictement les visites, sauf pour les situations de fin de vie. Des confinements par secteur ou par étage des institutions sont désormais obligatoires, avec des équipes dédiées, alors que les résidents admis sont mis en quarantaine pendant 14 jours afin de garantir qu’ils ne développent pas la maladie ou afin d’être en mesure de les isoler très rapidement. Ces mesures s’appliquent désormais aussi de manière stricte aux appartements protégés.

Jacques Gerber, ministre de la santé, précise ces mesures :

Soutiens à la culture et au sport

L’Etat débloque un montant de 2,3 millions de francs pour soutenir la culture. Cette somme, à laquelle la Confédération participe à 50%, doit servir à indemniser les entreprises culturelles et les indépendants qui ont particulièrement souffert de la crise. A noter que le Conseil fédéral a également mis à disposition de l’Exécutif cantonal un montant de 807'000 francs pour procéder à des prêts urgents. Il est donc possible dès aujourd’hui de déposer une demande d’indemnisation ou de prêt, via ce site internet. Enfin, le Gouvernement a décidé que les subventions 2020 aux associations culturelles impactées par la pandémie seront inchangées et que les aides aux projets culturels qui ont été octroyées seront maintenues proportionnellement aux frais déjà engagés. Les contributions aux manifestations sportives sont également maintenues selon les mêmes modalités.

Mesures liées à l’enseignement et à la formation

Le Gouvernement tient à remercier les parents, les enseignants et les élèves qui ont effectué ces quatre dernières semaines d’enseignement à distance. Après la pause de Pâques, un enseignement plus intensif, sur l’acquisition de nouvelles connaissances, sera mis en œuvre. Un montant de 200’000 francs est débloqué pour mettre à disposition du matériel informatique aux élèves qui n’en ont pas. Cette mesure doit permettre un accès adéquat et équivalent à tous les élèves de la scolarité obligatoire et post-obligatoire dans le Jura. Par ailleurs, il a été décidé que la deuxième série d’épreuves communes prévues fin mai ne pourra se tenir dans les conditions actuelles. Une nouvelle pondération prendra en compte pour 1/3 les épreuves communes de février et pour 2/3 la moyenne des notes. Enfin, le Gouvernement a décidé d’octroyer une prime à l’embauche pour certaines entreprises qui offriront des contrats aux apprentis.

Marial Courtet, ministre de la formation, était l'invité du journal de 18h et évoque tout d'abord le crédit pour l'achat de matériel informatique:

Instruments économiques très prisés

Depuis le début de la crise, près de 1'700 entreprises jurassiennes ont déposé un préavis de réduction d’horaire de travail (RHT). Des moyens supplémentaires continuent d’être déployés pour traiter ces dossiers aussi rapidement que possible. Près de 17'000 salariés sont actifs dans ces entreprises, ce qui représente environ 40% des emplois dans le Jura. Un suivi constant est fait au niveau des adaptations des mesures ;  cela se poursuivra ces prochaines heures ou jours en fonction des annonces du Conseil fédéral. En ce qui concerne les commerces fermés, des dispositions rendent possible la vente en ligne avec des livraisons ou des points de collecte de la marchandise.

Grand impact financier mais visibilité encore limitée

Ajouté aux 9 premiers millions débloqués le 24 mars, le montant cantonal d’aide publique franchit donc la barre des 10 millions de francs avec les nouvelles mesures. Les conséquences financières indirectes seront bien supérieures pour les finances cantonales pour lesquelles la visibilité reste encore restreinte. Malgré cela, tout ce qui est possible est fait – au moins envisagé par une analyse approfondie – pour venir en aide aux Jurassiennes et Jurassiens en difficulté.

Chantiers concernés

Plusieurs chantiers d’importance menés par l’Etat ont été stoppés ou décalés dans le temps en raison de la pandémie. Les travaux du Pont de Recolaine à Vicques, interrompus durant 2 semaines à cause de la pandémie, ont repris lundi. Le lavage des tunnels de l’A16 se feront dès la semaine du 13 avril. Le chantier de château de Porrentruy s'est poursuivi, avec quelques mesures. D’autres chantiers devraient débuter prochainement dans le respect des consignes sanitaires, à l’instar de la rue Joseph Trouillat à Porrentruy, la route cantonale de Goumois, le passage inférieur au Creux-des-Biches ou encore les travaux liés aux batraciens à Damphreux.

Employés de l’Etat à disposition pour des actions de solidarité

La crise actuelle implique de nombreuses conséquences pour l’Etat, notamment au niveau du personnel. Les employé-e-s de l’Administration font preuve d’un grand engagement dans la crise et d’une grande flexibilité. Un certain nombre d’entre eux sont sur le pont face à la situation, environ 600 pratiquent le télétravail. Enfin une troisième catégorie, moins sollicitée, a été invitée à se mettre à disposition d’actions de solidarité, via la plateforme du même nom lancée à la fin mars et qui connaît un réel succès. 

L’utilité des centres de consultation

Après une semaine de fonctionnement, les trois centres de consultation de Saignelégier, Delémont et Alle dédiés aux patients présentant des symptômes liés au COVID-19 ont démontré la pertinence de leur mise en œuvre.  Ils sont accessibles, sur rendez-vous uniquement, 7 jours sur 7 via la hotline cantonale à toutes les personnes qui présentent des symptômes en lien avec le COVID-19, à savoir de la toux, des maux de gorge, de la fièvre (état fébrile), ou encore des douleurs musculaires notamment. Les personnes souffrant d’autres maladies sont quant à elles fortement incitées à se rendre chez leur médecin traitant ou alors aux urgences  de l’HJU, site de Delémont, après avoir téléphoné, si leur état de santé le justifie, ou même, en cas d’urgence vitale, appeler le 144. Le COVID n’empêche pas les autres pathologies d’évoluer. Il ne faut pas les négliger.

La hotline spéciale COVID-19 reste joignable au 032 420 99 00 entre 9h et 16h et cela 7 jours sur 7. Des professionnels des domaines de la santé, du social, de l’économie ainsi que de l’enseignement et de la formation sont à disposition pour répondre à toutes les questions liées au coronavirus./comm-cto


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus