Les CJ « relativement épargnés » face au Covid-19

Les Chemins de fer du Jura ont dû adapter la fréquence de leur trafic dans une moindre mesure ...
Les CJ « relativement épargnés » face au Covid-19

Les Chemins de fer du Jura ont dû adapter la fréquence de leur trafic dans une moindre mesure. Au niveau sanitaire, la compagnie est « relativement épargnée » alors que le bilan financier est inconnu

La pandémie de Covid-19 a obligé les CJ à revoir leur fonctionnement de fonds en comble. (Photo: archives) La pandémie de Covid-19 a obligé les CJ à revoir leur fonctionnement de fonds en comble. (Photo: archives)

On l’a moins vu circuler, le petit train rouge des Chemins de fer du Jura (CJ). En ces temps de pandémie de Covid-19, le trafic a été adapté. Comme sur toutes les autres lignes du pays, il a fallu revoir les fréquences à la baisse. Les CJ, petite compagnie, ont toutefois été moins touchés que d’autres comme le laisse entendre Frédéric Bolliger, le directeur de la compagnie :

Des chantiers assurés

Le financement des chantiers des CJ n’est pas en danger. La crise du Covid-19 n’aura que peu d’influences à ce niveau. Les travaux sur la ligne Bonfol-Porrentruy suivront leur cours. Selon le patron de la compagnie, les délais pourraient toutefois pâtir de la pandémie :

Jusqu'à présent, seuls des sondages pour la pose de lignes de mâts de contact ont été réalisés à Bonfol.

Quant à l’appel d’offres lancé pour les lignes de bus dans le canton du Jura, la balle n’est plus dans le camp des CJ ainsi que l’indique Frédéric Bolliger :

Reprise en douceur au programme

La reprise du trafic vers la normalité va se faire de manière « progressive » selon le directeur des CJ. Jusqu’ici, ce sont les CFF et Car Postal qui ont été mandatés par la Confédération pour gérer les adaptations des flux de transport.

Frédéric Bolliger: « Au niveau sanitaire, nous avons été relativement épargnés »

/jrg


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus