Coronavirus : le Gouvernement jurassien dénonce une nouvelle concurrence déloyale

Les grandes enseignes de jardinage et de bricolage peuvent vendre l’intégralité de leur assortiment ...
Coronavirus : le Gouvernement jurassien dénonce une nouvelle concurrence déloyale

Les grandes enseignes de jardinage et de bricolage peuvent vendre l’intégralité de leur assortiment, alors que les commerces indépendants restent fermés. L’exécutif cantonal a transmis mardi un courrier au Conseil fédéral, dans lequel il lui demande de remédier à cette inégalité

L'ensemble du Gouvernement jurassien, et son président Martial Courtet, se sont adressés au Conse (photo d'archives : Georges Henz). L'ensemble du Gouvernement jurassien, et son président Martial Courtet, se sont adressés au Conse (photo d'archives : Georges Henz).

Le Gouvernement jurassien défend une égalité de traitement pour les commerces auprès de la Confédération. Dans un courrier transmis mardi, l’exécutif cantonal a appuyé une démarche initiée par la Conférence des chefs des départements cantonaux de l’économie publique (CDEP). En cause : l’autorisation, pour les grandes enseignes de jardinage et de bricolage, de vendre l’ensemble de leur assortiment. Ce dernier comprend également du matériel électronique ou de l’ameublement par exemple, et cela prétérite les commerces indépendants, selon le président du Gouvernement jurassien, Martial Courtet :

L’exécutif cantonal espère une action rapide de la Confédération, qui doit communiquer mercredi après-midi sur la suite du déconfinement. Le Gouvernement avait déjà réagi, le 16 avril, face à une situation similaire. Le Conseil fédéral était alors revenu en arrière. /nbe


 

Actualités suivantes