Des contrôles pointus sur les règles d’hygiène dans les restaurants

Les services de l’Etat effectuent de nombreux contrôles dans les établissements qui ont rouvert ...
Des contrôles pointus sur les règles d’hygiène dans les restaurants

Les services de l’Etat effectuent de nombreux contrôles dans les établissements qui ont rouvert leurs portes lundi, nous avons suivi un hygiéniste du travail

L'hygiéniste du travail Jean Parrat (à gauche) contrôle mais apporte aussi des conseils aux restaurateurs, ici au restaurant Le Soleil à Châtillon. L'hygiéniste du travail Jean Parrat (à gauche) contrôle mais apporte aussi des conseils aux restaurateurs, ici au restaurant Le Soleil à Châtillon.

On ne badine pas avec les directives sanitaires. De nombreux contrôles sont effectués depuis le début de semaine dans les commerces, cafés-restaurants et autres coiffeurs qui ont rouvert leurs portes lundi dernier. L'inspection du travail, sous l'égide du Service de l'économie et de l'emploi, veille au bon respect des règles. Le dispositif est particulièrement lourd pour les cafés-restaurants qui doivent se conformer à l’exigeant cahier des charges mis en place par GastroSuisse. RFJ a suivi Jean Parrat, hygiéniste du travail, lors d’un contrôle au restaurant « Le Soleil » à Châtillon.

Reportage

Une vingtaine de points sont passés au crible lors des inspections. L’inspection du travail veille évidemment à la mise à disposition du matériel de désinfection adéquat mais décortique également chaque trajet des serveurs et gestes du quotidien des professionnels afin d’améliorer les mesures de précautions. « Notre souhait c’est que tout le monde puisse travailler et que tout le monde soit protéger, clients et professionnels. Donc on appuie les restaurateurs, on répond à leurs questions, on ajuste mais on n’est pas du tout dans la répression. En revanche, pour ceux qui ne veulent pas se plier aux directives, il y aura une décision d’arrêt », résume Jean Parrat. Aucune fermeture n’a cependant été prononcée dans la restauration après une trentaine de contrôles effectués dans le Jura. En revanche, un salon de coiffure été contraint de fermer ses portes mais a pu rouvrir après s’être mis aux normes. /jpi

Jean Parrat : « Le bilan est plutôt bon »


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus