Pas de première communion pour le moment

Les célébrations devaient avoir lieu ces prochains jours. Elles ont été repoussées en raison ...
Pas de première communion pour le moment

Les célébrations devaient avoir lieu ces prochains jours. Elles ont été repoussées en raison du coronavirus et plusieurs scénarios sont à l’étude

Les premiers communiants vont devoir faire preuve de patience. Les premiers communiants vont devoir faire preuve de patience.

La première communion doit attendre. Les célébrations n’auront pas lieu ces prochains jours dans la région, à cause des différentes mesures en place dans la lutte contre le coronavirus. En effet, il est aujourd’hui impossible de rassembler des dizaines de personnes dans une église pour cette fête catholique. Les premiers communiants de cette année doivent donc attendre avant de manger leur première hostie.


Deux pistes privilégiées

L’incertitude est pour l’instant de mise concernant le report de la première communion. Deux scénarios ont été évoqués, selon le diacre de l’Unité pastorale des Franches-Montagnes Didier Berret : d’une part, la possibilité d’organiser cette fête catholique au mois de septembre. D’autre part, l’option de rassembler les premiers communiants de cette année et de la suivante pour les célébrations de l’an prochain. Quoi qu’il en soit, les paroisses jurassiennes attendent en tout cas les futures recommandations et mesures du Conseil fédéral avant de trancher.


Préparation à l’arrêt

Aujourd’hui, les premiers communiants qui devaient manger leur première hostie ces prochains jours ont mis un terme provisoire à la préparation de cette fête. Ils peuvent toutefois aborder la première communion avec leur famille via des courriers envoyés par les paroisses. /mle


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus