Les funérailles reprendront normalement le 28 mai

Dès jeudi, les enterrements pourront être célébrés librement dans les églises, chapelles ou ...
Les funérailles reprendront normalement le 28 mai

Dès jeudi, les enterrements pourront être célébrés librement dans les églises, chapelles ou funérariums, sans limite de participants

Le nombre de participants aux enterrements ne sera plus limité. (Image d'illustration) Le nombre de participants aux enterrements ne sera plus limité. (Image d'illustration)

Les funérailles pourront à nouveau être célébrées comme avant. Jura Pastoral a publié lundi un communiqué, dans lequel il est annoncé qu’à partir du jeudi 28 mai, les enterrements pourront être organisés librement dans les églises, chapelles ou funérariums. Le nombre de participants ne sera plus limité, comme cela a été le cas au plus fort de la crise de coronavirus. Toutefois, toutes les mesures de protection mises en oeuvre pour les autres célébrations doivent être observées.

Pas de récolte des coordonnées

Par ailleurs, Jura Pastoral a aussi indiqué lundi que les coordonnées des participants aux célébrations catholiques ne seront pas recueillies, malgré ce qui avait été annoncé dans un premier temps. Selon le préposé fédéral à la protection des données et à la transparence, sollicité par la Conférence des Évêques Suisses, cette obligation est « conditionnelle ». Elle ne s’applique que s’il n’y a pas la garantie du respect des règles de distance sur place. « Or, la règle de base est que, là où le plan de protection ne peut pas être appliqué dans son intégralité, les célébrations restent interdites. Dès lors cette obligation conditionnelle n’a pas lieu d’être », précise le communiqué de Jura Pastoral. Cette règle s’applique dans tout le diocèse de Bâle. /comm-cto


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus