Verts et CS-POP : ensemble ou chacun pour soi ?

Les partis de la gauche alternative du Jura feront-ils cause commune lors des prochaines élections ...
Verts et CS-POP : ensemble ou chacun pour soi ?

Les partis de la gauche alternative du Jura feront-ils cause commune lors des prochaines élections cantonales ? La question sera tranchée tout prochainement

Au Parlement jurassien, les députés des Verts et du CS-POP (ici au premier rang) oeuvrent ensemble dans un groupe parlementaire. L'union sera-t-elle de mise pour les élections cantonales de cet automne? (archive Georges Henz). Au Parlement jurassien, les députés des Verts et du CS-POP (ici au premier rang) oeuvrent ensemble dans un groupe parlementaire. L'union sera-t-elle de mise pour les élections cantonales de cet automne? (archive Georges Henz).

Les combats politiques des Verts jurassiens et du CS-POP étant plutôt convergents, les deux partis pourraient s’allier et constituer des listes communes pour les élections cantonales de cet automne. Les écologistes tiendront justement une assemblée consultative vendredi. Le CS-POP leur emboîtera le pas. Mais rien n’est fait, notamment pour des questions d’appellation qui compliquent la tâche.

Les formations pourraient se regrouper sous la bannière « Alternative de gauche », comme en ville de Delémont. Mais le nom des partis disparaîtrait, et cette perspective pourrait déplaire aux Verts qui estiment avoir aujourd’hui le vent en poupe. Ceux-ci ne voudront par ailleurs peut-être pas que la dénomination « verte » ne reviennent qu’aux Vert’libéraux, nouveaux venus sur la scène politique jurassienne. Des listes appelées « Verts et CS-POP » sont une autre possibilité, comme le nom du groupe parlementaire actuel. Mais le CS-POP veillera alors à ne pas être noyé dans la masse verte. Comme parti le plus conséquent, les Verts jurassiens pourraient aussi vouloir lancer des listes nommées par exemple « Verts et Sympathisants », à prendre ou à laisser pour le CS-POP. Mais cette perspective effacerait ce parti. Elle n’est donc pas vraiment envisageable pour une union sacrée.

Tous ensemble ou au final chacun pour soi ? On en saura donc plus dans quelques jours. Quoiqu’il en soit, les Verts jurassiens présenteront un candidat au Gouvernement. Le CS-POP en fera de même si aucun accord n’aboutit, quitte à éparpiller les voix de la gauche alternative. /rch


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus