Les communes face à la crise du coronavirus

L’assemblée de l’Association jurassienne des communes s’est tenue mercredi soir à Courroux ...
Les communes face à la crise du coronavirus

L’assemblée de l’Association jurassienne des communes s’est tenue mercredi soir à Courroux. Les maires se sont penchés sur les conséquences et perspectives de la pandémie. Entretiens

L'assemblée de l'Association jurassienne des communes s'est retrouvée à Courroux pour la première fois, pour permettre le respect des mesures sanitaires en vigueur. L'assemblée de l'Association jurassienne des communes s'est retrouvée à Courroux pour la première fois, pour permettre le respect des mesures sanitaires en vigueur.

« Une période vécue entre stress et inquiétude » : le président ad interim de l’Association jurassienne des communes (AJC) et maire de Saignelégier, Vincent Wermeille, a dressé ainsi le bilan de la crise du coronavirus. L’AJC s’est réunie mercredi soir à Courroux pour la première fois depuis le début de la pandémie.


La parole aux communes

Les conséquences de la crise sanitaire au niveau communal ont été au cœur des discussions. Les communes ont vécu cette période de manière très variée, selon Vincent Wermeille. Beaucoup de questions restent ouvertes, ajoute-t-il. « La grande interrogation concerne les retombées fiscales. Il y aura des conséquences au niveau des personnes morales et physiques. Elles ne pourront être estimées qu’en 2021 voire 2022 », précise-t-il.

Vincent Wermeille : « Reste la facture »

Les relations canton-communes en temps de crise

« Un Etat fort nécessite des communes fortes » : Rosalie Beuret, ministre jurassienne des finances et invitée à l’assemblée de l’AJC, a insisté sur le rôle joué par les autorités communales dans la crise du coronavirus.

L’impact financier de la pandémie sur les finances publiques est important, a rappelé la ministre. Trois mesures urgentes prises par le Gouvernement jurassien touchent directement la trésorerie des communes à hauteur d’1,4 million de francs. Elles concernent la suspension des intérêts moratoires sur l’impôt, l’accueil extra-familial et l’aide sociale. Rosalie Beuret a également évoqué le « niveau de collaboration et d’entente sans précédent entre Etat et communes ».

Entretien avec Rosalie Beuret

Meilleure indépendance sur l’approvisionnement en électricité

Les communes jurassiennes pourront mieux maîtriser la distribution de l’électricité. L’Association jurassienne des communes avait financé une étude pour connaître sa marge de manœuvre dans le domaine. Les résultats des travaux ont été présentés dans le cadre de l’assemblée de l’AJC alors que le Jura est l’un des cantons suisses où l’électricité est la plus chère pour un ménage moyen.

Les communes signeront de nouveaux accords de distribution, alors que la concession de BKW, principal gestionnaire de réseau du Jura, arrivera à terme en 2023. Les précisions, ci-dessous, de Pierre Brülhart, chef de la section de l’énergie au Service jurassien du développement territorial.

Pierre Brülhart : « La gestion du réseau doit plus bénéficier aux collectivités publiques jurassiennes »

L’Association jurassienne des communes s’est aussi penchée sur ses comptes 2019 mercredi soir. Ils bouclent sur une perte de quelque 72'000 francs et ont été acceptés à l’unanimité. Les études sur la RPT-JU, les réseaux électriques et le MCH2 ont largement contribué à une augmentation drastique des charges. /mmi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus