Val Terbi ne reprendra plus les plastiques au Tritout

Le Conseil communal l’a annoncé mardi soir lors de la première séance de l’année du Conseil ...
Val Terbi ne reprendra plus les plastiques au Tritout

Le Conseil communal l’a annoncé mardi soir lors de la première séance de l’année du Conseil général. Les flaconnages seront, eux, repris dès le 5 août, tandis que la taxe des déchets sera abaissée de 15 francs dès l’année prochaine

Le Conseil général de Val Terbi s'est retrouvé à l'Atrium du centre communal de Vicques. Le Conseil général de Val Terbi s'est retrouvé à l'Atrium du centre communal de Vicques.

Val Terbi abandonne la collecte des plastiques à la déchetterie du Tritout avec effet immédiat. Le Conseil communal a fait cette annonce mardi soir à Vicques lors de la première séance de l’année du Conseil général.

La reprise des plastiques a dû être interrompue ces derniers mois pour respecter les normes sanitaires liées au coronavirus, mais l’exécutif planchait déjà sur une meilleure solution à long terme, après avoir constaté que la manière de faire actuelle n’avait pas de gain écologique. Parmi ses principaux arguments, il a motivé sa décision par le fait que les plastiques sont brûlés à la Chaux-de-Fonds avec les autres ordures ménagères et qu’il n’y a aucune piste à moyen terme pour valoriser ces déchets. Dans le sens de la Confédération, les autorités pensent aussi que la possibilité d’évacuer les plastiques à bas frais ne rend pas attentif à la question du suremballage lors des achats et peut donc s’avérer contre-productive vis-à-vis de cette problématique. Le Conseil communal relève également que les demandes répétées de ne collecter que des plastiques propres et sans odeur n’ont pas été respectées par une frange de la population et suspecte, par ailleurs, l’afflux de détritus extra-communaux au regard de la forte augmentation des quantités récoltées.

Val Terbi va par contre mettre en place la reprise des flaconnages à partir du 5 août. L'exécutif estime que cela offre une plus-value écologique dans la perspective du recyclage du PET. La taxe des déchets va ainsi baisser de 15 francs et passer de 90 à 75 francs pour partiellement compenser le fait que les ménages devront acheter plus de sacs taxés.


Des comptes 2019 dans le noir

Lors de sa séance mardi soir, le législatif a aussi approuvé les comptes 2019. Ils bouclent sur un bénéfice de 11'000 francs, alors que le budget prévoyait un déficit de 249'000 francs. La commune fusionnée a pu compter sur des rentrées fiscales plus élevées de 420'000 francs par rapport aux prévisions. L’élément extraordinaire se trouve au niveau des variations d’impôts sur les années antérieurs et ne devrait donc pas se répéter chaque année. L'exercice a aussi été meilleur que prévu pour tout ce qui concerne l’action sociale, avec une diminution des charges de 347'000 francs. Ce résultat est qualifié de « particulièrement satisfaisant » par le conseiller communal en charge des finances, Claude-Alain Chapatte. Surtout que les autorités ont aussi pu faire des dépréciations fiscales de leur patrimoine administratif à hauteur de 373'000. Ce bon exercice 2019 leur a aussi permis de constituer une réserve de 113'000 francs en vue des effets à venir du Covid-19. Autre source de satisfaction, la marge d’autofinancement qui est de 1,77 million de francs. Il s’agit d’un chiffre record pour la jeune commune fusionnée qui table en principe sur 1,2 million de francs sur cinq ans. /emu

Le Conseil général de Val Terbi en bref

Lors de sa séance de mardi soir, le législatif a aussi :

  • préavisé favorablement le projet d’assainissement énergétique de l’école de Montsevelier pour un montant 1'350'000 francs et chargé le Conseil communal d’élaborer le message au corps électoral
  • accepté la création de 2,6 postes EPT pour la crèche
  • accepté la vente de l’immeuble « ancienne STEP » de Montsevelier à Eric Lachat, au prix de 1 francs symbolique
  • fixé les directives de vente des terrains « En Morbez » à Corban
  • préavisé favorablement le règlement d’organisation et d’administration du Syndicat des eaux du Val Terbi (SEVT) et chargé le Conseil communal d’élaborer le message au corps électoral
  • accepté la révision des statuts du cercle scolaire Haut Val-Terbi
  • nommé Aurélie Citherlet à la Commission de l’action sociale
  • nommé Martine Schaller à la Commission des finances
  • nommé Stéphanie Dubois et Océane Chételat à la commission de l’école primaire Vicques-Vermes


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus