Le masque isole un peu plus les sourds

Le port du masque est une difficulté supplémentaire pour les sourds et les malentendants.
Le masque isole un peu plus les sourds

Le port du masque est une difficulté supplémentaire pour les sourds et les malentendants

Le masque empêche toute communication avec les sourds et les malentendants. Le masque empêche toute communication avec les sourds et les malentendants.

Porter le masque est devenu une habitude, mais c’est un handicap supplémentaire pour les malentendants. Quand la moitié du visage est cachée, impossible de lire sur les lèvres et de cerner les émotions. La communication est dès lors rompue. L’Association des parents d’enfants déficients auditifs du Jura et Berne francophone regroupe une vingtaine de familles qui sont confrontées tous les jours à ces difficultés et qui usent de quelques astuces pour pouvoir dialoguer. Son président Jean-Pierre Marquis précise qu’on peut écrire ses propos, mais le plus souvent demander à la personne de s’éloigner et d’ôter son masque. Toutes ces démarches peuvent s’avérer « frustrantes », voir « anxiogènes », selon ce parent d’un enfant malentendant.


La solution : le masque transparent

Toutes les associations de sourds et de malentendants en Suisse espèrent que le masque transparent arrive bientôt sur le marché. L’EPFL (Ecole polytechnique fédérale de Lausanne) planche sur cette solution. Jean-Pierre Marquis craint surtout pour la rentrée scolaire. Plusieurs cantons ont déjà imposé le port du masque dans les écoles du secondaire. Les enfants malentendants se trouveraient alors dans une situation très problématique pour suivre les cours. Selon le président de l’AJPEDA, on ne peut pas parler pour le moment de discrimination car la situation sanitaire impose le port du masque. Par contre, le statu quo, sans chercher une meilleure solution, pourrait être perçu comme de la discrimination. /ncp


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus