Le taux de chômage grimpe encore dans le Jura

Il s’est établi à 5% au mois de juillet, ce qui représente 148 chômeurs supplémentaires par ...
Le taux de chômage grimpe encore dans le Jura

Il s’est établi à 5% au mois de juillet, ce qui représente 148 chômeurs supplémentaires par rapport à juin

Le canton du Jura a enregistré un taux de chômage de 5% en juillet (photo : archives). Le canton du Jura a enregistré un taux de chômage de 5% en juillet (photo : archives).

La pandémie de coronavirus continue de peser sur le marché du travail régional. Le Service de l’économie et de l’emploi du canton du Jura indique lundi matin que le taux de chômage s’est établi à 5% au mois de juillet, ce qui représente un accroissement de 0,4 point et 148 chômeurs supplémentaires. Il s’agit du 2e taux le plus élevé de Suisse, derrière Genève. Ce cap n’avait plus été atteint depuis février 2017.

En variation annuelle, le taux de chômage cantonal affiche une progression de 1,8 point. Selon le relevé mensuel du Secrétariat d’état à l’économie, 2'443 demandeurs d’emploi étaient inscrits auprès de l’Office régional de placement le 31 juillet. C’est le secteur de l’industrie qui paie le plus lourd tribut, avec 55 chômeurs de plus en variation mensuelle, et 312 de plus en variation annuelle. La situation dans le secteur horloger dans l’Arc jurassien est une des causes de cette augmentation. Cette hausse n’est pas une surprise pour le directeur de la Chambre de commerce et d’industrie du Jura. Pierre-Alain Berret nous a confié que le secteur manquait de visibilité par rapport à l’évolution de la pandémie. Si cette dernière ne parvient pas à être maitrisée, il faut s’attendre à une augmentation du taux de chômage durant ces prochains mois. L’espoir demeure toutefois. Les affaires pourraient vitre reprendre en cas de signaux positifs, comme l’émergence d’un vaccin par exemple.

Les autorités précisent que près de 1'650 entreprises jurassiennes ont perçu des indemnités RHT au cours des cinq derniers mois. Dans le détail, le taux de chômage a atteint 5,1% dans le district de Delémont, 5,3% dans celui de Porrentruy et 4,1% aux Franches-Montagnes. Au niveau national, il est resté stable à 3,2% en juillet. /comm-alr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus