Nature et mobilité douce entre Grandgourt et Buix

Le canton du Jura a terminé la réalisation de deux projets en Ajoie : la revitalisation de ...
Nature et mobilité douce entre Grandgourt et Buix

Le canton du Jura a terminé la réalisation de deux projets en Ajoie : la revitalisation de l’Allaine et l’aménagement d’une piste cyclable sécurisée

Piste cyclable flambant neuve et Allaine revitalisée: le paysage a bien changé entre Grandgourt et Buix. Piste cyclable flambant neuve et Allaine revitalisée: le paysage a bien changé entre Grandgourt et Buix.

Un important projet qui allie mobilité douce et protection de la nature a vécu son épilogue ce mercredi en Basse-Allaine. Une piste cyclable sécurisée qui relie Grandgourt à Buix est désormais à la disposition des amoureux du vélo. En parallèle, le cours d’eau de l’Allaine a été revitalisé en aval de Grandgourt, conformément à la planification stratégique du canton du Jura.

Le paysage a donc bien changé dans le secteur. L’Allaine a eu droit à sa cure de jouvence sur une longueur de 600 mètres. Les travaux ont permis d’améliorer les fonctions écologiques du cours d’eau et de rétablir la libre circulation du poisson. Les explications de Stève Guerne, collaborateur scientifique à l’Office jurassien de l’environnement :

« Un cours d’eau qui s’exprime, qui revit à nouveau »

Et pour admirer le résultat, rien de tel qu’une balade à vélo. Une piste cyclable est aujourd’hui ouverte entre Grandgourt et Buix, sur 1,450 kilomètre. Le tracé fait partie de la francovélosuisse qui reliera à terme Porrentruy à Belfort. Des restrictions de circulation ont été mises en place pour interdire l’accès aux voitures et motos. Le responsable des pistes cyclables au Service des infrastructures, Denis Barthoulot :

« On a pu sortir les cyclistes de la route »

Pour la commune de Basse-Allaine, cette piste cyclable et la revitalisation du cours d’eau sont de nouveaux atouts. Le conseiller communal Dany Contreras :

« On espère accroître le passage dans notre commune »

Les deux projets arrivés à terme ont coûté 1,450 million de francs. Pour la revitalisation de l’Allaine, la Confédération a apporté sa contribution financière à hauteur de 70%. /rch

L'Allaine après sa revitalisation. L'Allaine après sa revitalisation.


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus