Covid-19 : conséquences économiques sur l'Hôpital du Jura

Le Gouvernement jurassien aborde l'impact de la crise du coronavirus sur le personnel et ses ...
Covid-19 : conséquences économiques sur l'Hôpital du Jura

Le Gouvernement jurassien aborde l'impact de la crise du coronavirus sur le personnel et ses retombées financières. Il répond ainsi à une question écrite de la députée PCSI Suzanne Maître-Schindelholz

L'Hôpital du Jura pourrait présenter un déficit de 3,5 millions de francs cette année (photo : archives). L'Hôpital du Jura pourrait présenter un déficit de 3,5 millions de francs cette année (photo : archives).

La pandémie de coronavirus laisse des traces profondes sur l’Hôpital du Jura (H-JU). Gestion du personnel, impact financier et reprise des activités : le Gouvernement jurassien a répondu à une question écrite de la députée PCSI Suzanne Maître-Schindelholz, intitulée « Conséquence de la pandémie Covid-19 pour l’Hôpital du Jura ».


Impact sur le personnel

La crise a d’abord affecté les ressources humaines. Cinquante collaborateurs, concernés par l’arrêt des interventions non urgentes pendant la crise, ont été réaffectés à d’autres tâches pour renforcer les urgences et soins intensifs notamment. Une dizaine de personnes a soutenu la blanchisserie et les EMS, très sollicités. L’engagement de l’armée a permis de limiter le nombre d’heures supplémentaires du personnel soignant, précise le Gouvernement jurassien.

L’Hôpital du Jura pourrait toucher les indemnités pour réduction de l’horaire de travail (RHT). L’administration cantonale a donné son accord mais le Secrétariat d’Etat à l’économie conteste. La décision de l’administration jurassienne pourrait entrer en force. Dans ce cas, les indemnités pour réduction de l’horaire de travail ne compenseraient qu’une partie des pertes enregistrées pendant la crise.


Impact financier

Au chapitre des conséquences sanitaires, l’H-JU ne pourra pas rattraper toutes les activités non urgentes, suspendues pendant la crise, déclare le Gouvernement cantonal. Cela implique des pertes de revenus. Ces pertes s’ajoutent à différents surcoûts : pour l’achat de matériel de protection, l’engagement de personnel supplémentaire ou encore l’hébergement du personnel frontalier.

Le manque à gagner pour l'hôpital devrait atteindre cinq millions de francs à la fin de l’année. Les comptes 2020 devraient boucler sur un déficit de 3,5 millions de francs, selon une projection « optimiste » transmise par l’Hôpital du Jura à RFJ.


Une aide fédérale en discussion

Des discussions sur une aide aux hôpitaux suisses sont en cours au niveau fédéral. « Il est essentiel que les autorités, avec un effort des assureurs, trouvent des solutions pour compenser ces pertes », déclare le Gouvernement jurassien. L'exécutif estime qu'il est de la « responsabilité de la Confédération et des cantons de soutenir les hôpitaux avec mandat de service public qui ont été touchés par des décisions imposées ». /comm-mmi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus