Le casse-tête du traçage dans le Jura

Voilà plusieurs jours que le nombre de nouvelles contaminations au Covid-19 est en nette hausse ...
Le casse-tête du traçage dans le Jura

Voilà plusieurs jours que le nombre de nouvelles contaminations au Covid-19 est en nette hausse dans le Jura. Il est difficile pour le canton du Jura de cibler rapidement les contacts proches des personnes infectées

Le traçage est compliqué dans le Jura (photo : illustration).  Le traçage est compliqué dans le Jura (photo : illustration). 

La vague de nouveaux cas de coronavirus submerge le personnel dédié au traçage dans le Jura. Depuis vendredi dernier, plus de 350 nouvelles infections ont été déterminées dans notre canton. Lors de chacune d’elles, plusieurs employés de l’Etat sont chargés de tracer les contacts étroits des personnes atteintes du Covid-19, afin de prononcer des quarantaines pour limiter la propagation de la maladie. Aujourd’hui, compte tenu de la situation très tendue sur le front sanitaire, cette mission est devenue très périlleuse. « Parfois, il faut 8 ou 9 jours pour contacter les personnes à mettre en quarantaine. C’est trop », s’exclame Nicolas Pétremand, chef du Service jurassien de la santé publique.

Nicolas Pétremand sur les problèmes de traçage

Un test rapide devrait arriver

Un nouvel outil pour déterminer les cas de coronavirus devrait débarquer prochainement dans le Jura. Les tests rapides antigéniques devraient être livrés dans un mois environ dans notre canton. Ils permettront un dépistage rapide, mais qui se fera sous certaines conditions. Seul le personnel soignant pourra l’utiliser. /mle

Nicolas Pétremand au sujet des tests rapides antigéniques


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus