Un gros crédit pour aménager les alentours de la nouvelle Poste à Delémont

Le Conseil de ville a approuvé lundi soir une enveloppe de plus de 2 millions de francs pour ...
Un gros crédit pour aménager les alentours de la nouvelle Poste à Delémont

Le Conseil de ville a approuvé lundi soir une enveloppe de plus de 2 millions de francs pour différents travaux dans le cadre de l’important projet immobilier du géant jaune

Une illustration du nouveau bâtiment de la Poste et de ses alentours. Une illustration du nouveau bâtiment de la Poste et de ses alentours.

Delémont va profiter du projet immobilier de la Poste pour réaménager tout le secteur alentour. Réuni à la Halle des expositions, le Conseil de ville a adopté lundi soir, à l’unanimité, un crédit de 2,096 millions de francs pour différents travaux autour du nouveau bâtiment et à la rue des Texerans. L’objectif est notamment d’améliorer l’attractivité des lieux pour les piétons et les cyclistes. Selon le Conseil communal, le projet du géant jaune constitue une opportunité pour la ville de proposer des espaces publics plus agréables et plus sécurisés. À terme, ces aménagements s’intégreront à une nouvelle liaison de mobilité douce entre la vieille ville et le sud des voies.

Concrètement, un passage dédié aux piétons sera créé à côté du restaurant Le Métropole. Il donnera accès à une nouvelle place publique devant le bâtiment de la Poste. Cet espace sera agrémenté d’un mobilier urbain spécifique avec des bancs, un point d’eau potable et des plantations en bacs. Seuls neuf arbres pourront être plantés en terre étant donné qu’une grande partie du souterrain dans le secteur est déjà occupée. Par ailleurs, des travaux sont prévus à la rue des Texerans. Cette dernière sera un passage important pour le nouveau bâtiment, car elle servira d’accès aux livraisons, au parking et à l’hôtel. La route sera ainsi assainie, mais elle restera en impasse. Une place de rebroussement, une sorte de mini-giratoire, va être réalisée pour permettre aux véhicules de faire demi-tour. Une place dépose-minute sera aussi aménagée pour les clients de l’hôtel.

Les travaux pourraient démarrer prochainement pour se terminer en principe en juillet 2022, date qui doit coïncider avec l’ouverture du nouveau bâtiment de la Poste.


Pour que Clair-Logis reste publique

Le Conseil de ville a, par ailleurs, souhaité que la future résidence pour personnes âgées de Clair-Logis reste en mains publiques. Le législatif a approuvé une motion demandant au Conseil communal de trouver une solution. En l’état actuel, la fondation communale Clair-Logis ne sera pas propriétaire du nouveau bâtiment. Elle paiera une location à la société privée avec laquelle elle s’est associée pour développer le projet. Ce n’est pas concevable pour les conseillers de ville, tout comme l’exécutif qui appelait à l’acceptation du texte.

Étant propriétaire du terrain en question, la ville de Delémont entend notamment passer par le droit de superficie accordé à la société privée pour introduire la possibilité d’un rachat du futur bâtiment par la Municipalité ou la fondation Clair-Logis.


Le budget repoussé

Le maire a également apporté une information concernant le budget 2021. Celui-ci ne pourra pas être soumis au Conseil de ville lors de la séance du 14 décembre. Damien Chappuis a expliqué que la crise sanitaire avait retardé tout le processus. Un report sera demandé au canton pour traiter ces prévisions comptables lors de la première séance de l’année du législatif, soit le 25 janvier.

À l’heure des questions orales, le conseiller de ville suppléant Jean-François Gigon (PDC) a demandé s’il ne serait pas possible d’installer une nouvelle boîte aux lettres pour le vote par correspondance à la gare. Actuellement, il y en a une à l’arrière de la mairie et une autre à l’avant, sous les arcades. Le maire, Damien Chappuis, a répondu que le Conseil communal n’envisageait pas une telle démarche.


En bref

Le Conseil de ville a aussi approuvé :

  • Un crédit-cadre de 475'000 francs pour les années 2021 à 2025 pour le remplacement de quatre véhicules d’intervention du Centre de renfort de Delémont (CRISD) ;
  • Un crédit de 310'000 francs pour l’emménagement du Service de la cohésion sociale, de la jeunesse et du logement et du Service de la culture et des sports dans la Villa Vermeille ;
  • La révision du Règlement du Conseil de ville ;
  • Un postulat de Magali Rohner (Alternative de gauche) demandant au Conseil communal de mettre en place un nouveau règlement pour le marché delémontain.

/alr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus