La vente de Stockmar se précise

La ville de Porrentruy est en tractation avec la Communauté d’école secondaire d’Ajoie et du ...
La vente de Stockmar se précise

La ville de Porrentruy est en tractation avec la Communauté d’école secondaire d’Ajoie et du Clos du Doubs pour la vente du collège bruntrutain

 Le collège Stokmar a besoin d'une bonne rénovation. (photo d'archives) Le collège Stokmar a besoin d'une bonne rénovation. (photo d'archives)

La vente du collège Stockmar semble cette fois-ci sur de bons rails. Vendredi soir, le Syndicat intercommunal du district de Porrentruy, réuni à Alle, a été mis au courant des tractations en cours pour acquérir cet établissement scolaire bruntrutain. C’est la Communauté d’école secondaire d’Ajoie et du Clos du Doubs qui porte ce dossier, mais les citoyens, au travers d’Assemblées communales ou de votation, devront se prononcer sur le montant de la transaction pour ce bâtiment construit en 1966 et qui a besoin d’une bonne rénovation. La ville de Porrentruy souhaite s’en séparer avant d’allonger les billets.


Trois scénarii

Comme pour le second collège, Thurmann, la Communauté d’école secondaire d’Ajoie et du Clos du Doubs en deviendrait propriétaire, au lieu de louer les salles de classe pour un montant annuel de près de 800'000 francs. Trois options sont en négociation : une transaction à 3,4 millions de francs soit la valeur vénale du bâtiment ; la vente pour 2,5 millions de francs avec un droit de superficie de 50 ans ; et un montant d’un million de francs avec un droit de superficie de 50 ans et une location de 30'000 francs par année. A un de ces scénarii doit s’ajouter la rénovation estimée à 9,8 millions de francs, et, pour répondre aux besoins d’heures d’éducation physique, la construction de deux halles pour 8 millions de francs. Des sommes importantes mais, comme l’a relevé le directeur de l’établissement Jacques Schlienger, deux fois moins élevées que le coût d’une nouvelle construction, qui correspond à 10'000 francs par élève du secondaire en Suisse. Comme le collège accueille environ 380 adolescents, l’enveloppe se montrait à près de 40 millions de francs.


Quid de la gouvernance ?

L’achat du collège Stockmar passera peut-être par un changement de gouvernance. Pour le moment, la Communauté d’école secondaire d’Ajoie et du Clos du Doubs porte le dossier. Elle réunit des délégués des communes du district et de Soubey. Mais il arrive que les informations circulent mal entre ces personnes et les autorités communales. Pour l’heure, le SIDP n’a qu’un rôle de messager auprès des citoyens. Plusieurs élus ont indiqué qu’il serait temps de changer ce paradigme et de reprendre la main sur ce dossier.

L’interview du président du comité du SIDP Stéphane Babey

Un cri du cœur

Dans les divers, Gabriel Voirol, le maire de Porrentruy, est revenu sur la démarche de rapprochement entreprise avec Fontenais. Un courrier a été adressé aux communes de la couronne pour les inviter autour de la table. L’élu bruntrutain a lancé vendredi soir un « cri du cœur » pour que l’Ajoie parle ouvertement d’une commune unique. Gabriel Voirol souhaite que d’ici deux législatures, soit en 2032, la population soit appelée aux urnes pour se prononcer sur cette thématique. Mais d’ici là, c’est aux autorités communales de réfléchir à la forme de cet avenir commun.


Vers une augmentation de la taxe au sac ?

Le budget 2021 du SIDP, validé vendredi soir, prévoit une perte de 75'000 francs. Le compte « déchets » présenterait pour la troisième année consécutive un déficit. De plus, les conteneurs semi-enterrés rencontrent quelques oppositions avant d’être installés dans plusieurs communes, alors que ce nouveau système de ramassage devrait faire baisser les frais. Une augmentation du prix du sac devrait être envisagée ces prochaines années. /ncp


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus