Vaccination contre le Covid-19 : les explications du médecin cantonal jurassien

Malgré une technologie toute récente basée sur l’ARN messager, Christian Lanz estime que le ...
Vaccination contre le Covid-19 : les explications du médecin cantonal jurassien

Malgré une technologie toute récente basée sur l’ARN messager, Christian Lanz estime que le vaccin de Pfizer/BioNTech est fiable

La vaccination débutera le 4 janvier 2021 dans le Jura (image : archives) La vaccination débutera le 4 janvier 2021 dans le Jura (image : archives)

C’est une annonce qui a suscité pas mal de réactions. La vaccination contre le Covid-19 débutera le 4 janvier 2021 dans le Jura. Le Gouvernement a présenté mardi sa stratégie pour le vaccin de Pfizer/BioNTech. Cette démarche a entraîné nombre de réactions de la part des personnes sceptiques, notamment sur les réseaux sociaux. Le médecin cantonal, Christian Lanz, estime que le vaccin est sûr et fiable. Il explique que la Suisse a suivi la procédure régulière en termes d’autorisation du produit et que la nouvelle technologie très récente a permis de trouver ce vaccin si rapidement.

Christian Lanz : « Le coup de pouce des gouvernements, la pression publique et le moment innovateur étaient vraiment exceptionnels pour le vaccin Covid »

Le médecin cantonal est clair : les craintes émanant de la population s’expliquent, d’une part, par le scepticisme de base de certaines personnes contre la vaccination en général et, d’autre part, nous avons affaire à une nouvelle technologie : « Oui, je comprends que ça fasse peur », s’exclame Christian Lanz.

Christian Lanz explique la différence entre un vaccin « normal » et celui contre le Covid

La vaccination ne sera pas obligatoire mais fortement recommandée. Des interrogations surviennent alors quant aux éventuelles restrictions et interdictions émises à l’encontre des individus non vaccinés (accès aux stades, voyages, etc.). Selon le médecin cantonal, il pourrait y avoir des restrictions dans le domaine privé en Suisse mais aussi à l’étranger, puisque chaque pays est souverain.

« Une compagnie aérienne peut dire qu’elle ne veut que des passagers vaccinés »

Concernant la promotion du vaccin, Christian Lanz explique qu’il n’y aura pas ces prochains mois de grande campagne publique de vaccination puisque ce sont les personnes dans les EMS et les plus vulnérables qui seront prioritaires. « Ce n’est pas une campagne publique mais une campagne ciblée », relève le médecin cantonal jurassien. /ech

« Tout le monde parle de la vaccination… il ne faut pas encore faire de la promotion ! »


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus