Le Jura lance sa campagne de vaccination contre le coronavirus

Les premières injections ont eu lieu ce lundi à la Résidence Claire-Fontaine à Bassecourt. ...
Le Jura lance sa campagne de vaccination contre le coronavirus

Les premières injections ont eu lieu ce lundi à la Résidence Claire-Fontaine à Bassecourt. Un centre cantonal sera mis en fonction le 18 janvier à Courtételle

La vaccination a démarré lundi dans le Jura (photo : canton du Jura). La vaccination a démarré lundi dans le Jura (photo : canton du Jura).

La vaccination mobile contre le Covid-19 a démarré dans le Jura. Les résidents et le personnel de la Résidence Claire-Fontaine à Bassecourt ont été les premiers à pouvoir en bénéficier ce lundi. Les autorités indiquent qu’une cinquantaine de personnes ont reçu une injection. L’opération se poursuivra mardi au sein de l’établissement, puis dans les autres institutions jurassiennes pour personnes âgées au rythme d’environ 40 vaccinations à la demi-journée. A ce jour, le canton du Jura a reçu quelque 1'000 doses. D’autres réceptions échelonnées suivront ces prochaines semaines. Pour chaque vaccin, une deuxième injection doit être réalisée au minimum trois semaines après la première.

L'Hôpital du Jura procède, de son côté, à la vaccination des résidents pour ses structures de long séjour et celle du personnel. 


Réduire les formes graves 

Le canton du Jura rappelle que la vaccination n’est pas obligatoire mais fortement recommandée. Cette campagne vise plusieurs objectifs, « à commencer par protéger la population contre les formes graves de la maladie et donc éviter la surcharge du système sanitaire, mais aussi réduire les transmissions afin d’éradiquer la circulation du virus », précisent les autorités. Celles-ci soulignent que les expériences récentes à l’étranger, notamment en Angleterre, sont très encourageantes, car « la première injection réduit déjà le taux d’hospitalisation chez les personnes vaccinées de manière significative ».


Un centre cantonal à Courtételle

Dès le 18 janvier, le Jura proposera la vaccination aux personnes vulnérables vivant à domicile, aux personnes partageant leur domicile ainsi qu’au personnel de santé hors institutions (ambulatoire). C’est à cette date qu’ouvrira le centre cantonal de vaccination qui sera localisé dans l’ancienne usine Simon & Membrez à Courtételle. Dans un premier temps, une centaine d’injections pourra être délivrée chaque jour. Un système d’inscription sera mis à disposition de la population prochainement. Une hotline spéciale sera également ouverte dès le 11 janvier.

Le reste de la population jurassienne de plus de seize ans pourra se faire vacciner dans un troisième temps, soit au centre de vaccination, soit chez son médecin ou encore dans les pharmacies autorisées. /comm-alr

Le chef du Service jurassien de la santé publique, Nicolas Pétremand, était en direct dans le journal de 18h pour évoquer cette première journée de vaccination 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus