De premiers assouplissements « sans perspective »

Le ministre jurassien de l’économie et de la santé, Jacques Gerber, réagit aux annonces du ...
De premiers assouplissements « sans perspective »

Le ministre jurassien de l’économie et de la santé, Jacques Gerber, réagit aux annonces du Conseil fédéral de ce mercredi. Il reste critique sur le premier assouplissement des mesures anti-covid proposé aux cantons

Le ministre jurassien de la santé et de l'économie, Jacques Gerber. (Photo : KEYSTONE / livestream). Le ministre jurassien de la santé et de l'économie, Jacques Gerber. (Photo : KEYSTONE / livestream).

Le Canton du Jura souhaite un assouplissement des mesures anti-covid. Jacques Gerber, ministre de l’économie et de la santé, s’est déclaré favorable au plan présenté ce mercredi par le Conseil fédéral et mis en consultation auprès des cantons. Le ministre critique cependant un « manque de visibilité et de perspective sur les différentes mesures, notamment à partir de fin mars ».

Entretien avec Jacques Gerber dans le Journal de 18h :

De premiers allégements pourraient ainsi être effectifs dès le 1er mars. Les magasins, les musées et les centres de loisirs en extérieur comme les zoos devraient rouvrir leurs portes. Les installations sportives pourraient également ouvrir pour des groupes de cinq personnes au maximum. En revanche, les restaurants devront attendre avant d'accueillir des clients. Le Conseil fédéral prendra sa décision définitive le 24 février. /rch-gtr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus