Des visites sur inscription dès lundi à l’H-JU

Un assouplissement entrera en vigueur le 8 mars sur les sites hospitaliers de Porrentruy et ...
Des visites sur inscription dès lundi à l’H-JU

Un assouplissement entrera en vigueur le 8 mars sur les sites hospitaliers de Porrentruy et Delémont

Visites à nouveau possibles sur les sites de Porrentruy et Delémont, mais à des conditions strictes. (Photo : KEYSTONE/Jean-Christophe Bott). Visites à nouveau possibles sur les sites de Porrentruy et Delémont, mais à des conditions strictes. (Photo : KEYSTONE/Jean-Christophe Bott).

L’Hôpital du Jura lâche du lest pour les visites aux patients sur les sites de Porrentruy et Delémont. Un assouplissement entrera en vigueur lundi au regard de la situation plutôt stable sur le front du coronavirus dans le canton. Des démarches sont toutefois à accomplir.

Les visites seront à nouveau autorisées dès lundi, mais à des conditions strictes. Elles ne pourront se faire qu’après la quatrième nuit d’hospitalisation des patients. Les très courts séjours ne sont donc pas concernés. Chaque patient pourra désigner une à deux personnes qui pourront se rendre à son chevet, pour autant qu’elles ne présentent aucun symptôme Covid. Une inscription préalable est ensuite nécessaire via une hotline qui gèrera les rendez-vous. Les visiteurs désignés se verront indiquer un numéro de téléphone à cet effet. Ils recevront enfin une confirmation de la date et de l’heure de leur passage à l’hôpital par SMS. La durée maximale des rencontres est fixée à une heure. Chaque patient aura droit au maximum à trois visites par semaine. Désinfection des mains et port du masque seront obligatoires. A noter que certains services organisent les visites selon des règles particulières durant toute la pandémie : soins palliatifs, soins intensifs, maternité, pédiatrie et gérontopsychiatrie.

Du côté des EMS et UVP, les nouvelles directives du canton et les règles de Curaviva Jura seront mises en application dès lundi à la Résidence La Promenade à Delémont, sur le site de Saignelégier et dans les unités UVP et LAPR de Porrentruy. Quant aux hôtes des Centres de jour des Marguerites à Saignelégier et Sur la Doux à Delémont, ils retrouveront leur programme d’animation le 15 mars, avec des règles d’hygiène et une limitation du nombre de personnes à respecter. /comm-rch


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus