Les cinémas jurassiens se préparent à rouvrir, dans l'incertitude

Le Conseil fédéral confirmera ou infirmera ce vendredi le feu vert pour la réouverture des ...
Les cinémas jurassiens se préparent à rouvrir, dans l'incertitude

Le Conseil fédéral confirmera ou infirmera ce vendredi le feu vert pour la réouverture des salles obscures en Suisse dès le lundi 22 mars. Dans le Jura, les exploitants s’activent, mais certains auront besoin d’un délai supplémentaire pour être prêts

A l'image de Cinémajoie, les salles obscures jurassiennes sont vides depuis plusieurs mois. (Photo: Cinémajoie) A l'image de Cinémajoie, les salles obscures jurassiennes sont vides depuis plusieurs mois. (Photo: Cinémajoie)

Le Conseil fédéral l’a annoncé le 12 mars : les salles obscures pourraient redémarrer leur activité dès le lundi 22, dans le cadre des assouplissements des mesures sanitaires. La proposition a été soumise aux cantons et le verdict tombera ce vendredi.

Mais pour redémarrer l’activité d’un cinéma, il ne suffit pas d'avoir le feu vert : encore faut-il savoir quels films programmer. Et en ce moment, cette tâche a tout du casse-tête, comme l'explique Edna Epelbaum, directrice notamment de Cinémont à Delémont.

Edna Epelbaum: « Au départ, la programmation va être un genre de mixture »

En cas de validation par le gouvernement, Cinémont rouvrira mercredi prochain, le 24 mars. Mais pour certaines exploitations, impossible de relancer la machine aussi rapidement. Le cinéma Lux aux Breuleux, par exemple, a décidé de se laisser un délai avant la réouverture, prévue le 1er avril. Les précisions du programmateur, Cédric Bourquard, qui est aussi secrétaire général de l’Association des cinémas suisses.

Cédric Bourquard: « Les premières semaines vont être un peu difficiles»


En cas de feu vert fédéral, tous les autres cinémas du canton vont aussi rouvrir, mais à des dates différentes. Ce sera le mercredi 24 mars pour La Grange à Delémont, le samedi 27 pour Cinémajoie à Porrentruy et le mardi 30 pour Cinélucarne au Noirmont. /cka

Cédric Bourquard: « On pourrait remplir au maximum un tiers de la salle  »


Actualisé le

 

Actualités suivantes