L’H-JU en chômage partiel

Après de nombreux mois de lutte contre la pandémie, l’Hôpital du Jura connaît une baisse d’activité ...
L’H-JU en chômage partiel

Après de nombreux mois de lutte contre la pandémie, l’Hôpital du Jura connaît une baisse d’activité dans certains secteurs. Des mesures de chômage partiel sont mises en place

L'H-JU fait face à une baisse d'activité passagère mais reste prêt à réagir en cas de 3e vague de coronavirus. (Photo : archives). L'H-JU fait face à une baisse d'activité passagère mais reste prêt à réagir en cas de 3e vague de coronavirus. (Photo : archives).

La situation est inédite pour l’Hôpital du Jura qui combat la pandémie de coronavirus depuis plus d’une année. L’établissement hospitalier connaît « une baisse d’activité passagère », annonce-t-il mardi dans un communiqué. Les patients stationnaires en chirurgie sont peu nombreux pour l’instant, tout comme ceux atteints du Covid-19. Les cas de traumatologie sont en baisse. Certains patients attendent par ailleurs que la situation sanitaire se stabilise pour effectuer des opérations programmées. L’H-JU a donc mis en place des mesures de chômage partiel pour le personnel de certains secteurs. Ce choix permet notamment de diminuer l’impact financier à supporter pour l’H-JU, tout en assurant le maintien des emplois et des salaires. Si une flambée des cas de Covid-19 devait frapper le canton, le personnel resterait « rapidement mobilisable », souligne le communiqué. L’Hôpital du Jura prendra à sa charge l’écart entre l’indemnité RHT et le salaire plein de ses collaboratrices et collaborateurs. /comm-nmy


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus