Pour la culture, un long hiver se termine

Le secteur voit la lumière au bout du tunnel, après les annonces du Conseil fédéral qui sonnent ...
Pour la culture, un long hiver se termine

Le secteur voit la lumière au bout du tunnel, après les annonces du Conseil fédéral qui sonnent la reprise, sous conditions, des spectacles en salle. Chez les exploitants de cinéma, la réouverture a été accueillie avec surprise

À l'image du CCRD, les salles de spectacle de la région peuvent reprendre leur activité. (photo : archives). À l'image du CCRD, les salles de spectacle de la région peuvent reprendre leur activité. (photo : archives).

Les salles de la région se préparent à réapprivoiser leur public. Dès lundi, elles pourront accueillir des spectateurs dans les limites fixées ce mercredi par le Conseil fédéral. Le Centre culturel régional de Delémont (CCRD) pourra ainsi reprendre sa saison, et ouvrir sa salle à 50 personnes par représentation. « Mais un spectacle, ce n’est pas un jukebox qu’on peut allumer d’un clic, tempère Yves Noirjean, animateur au CCRD. Certaines compagnies n’avaient plus ces perspectives et n’ont pas pu travailler comme elles le souhaitaient. Nous avons par exemple deux spectacles prévus qui tombent ».

Yves Noirjean : « ça nous permet d’ouvrir une perspective, de retisser le lien de confiance avec le public ».

Le spectacle jeune public « Mes nouvelles chaussures », de Tian Combau, est en revanche maintenu le 28 avril. Le CCRD envisage aussi de créer des spectacles lyriques en extérieur, par exemple dans des cours, ou sur des terrasses de bistrot. « C’est pour réhabituer le public, mais aussi permettre aux artistes de la région d’avoir à nouveau le pied à l’étrier », se réjouit Yves Noirjean.


Petit soulagement pour les cinémas

Près de six mois de fermeture pour les cinémas de la région. Après avoir espéré plusieurs fois la réouverture des salles obscures, cette fois c’est la bonne pour les lieux culturels. Le Conseil fédéral l’a annoncé mercredi : à partir du lundi 19 avril, il sera possible d’accueillir 50 personnes maximum pour assister à des pièces de théâtre, des concerts et donc aussi, pour voir des films. Cette réouverture était une demi surprise pour Edna Epelbaum, directrice de Cinémont. Cette dernière avoue que ses salles sont prêtes pour une réouverture depuis mars, mais qu’elle ne s’attendait pas à ce que la décision tombe mercredi.

Reste maintenant à peaufiner les derniers détails avec dans un premier temps la programmation. Du côté de Cinémont, il est prévu de diffuser des films tous les jours, pour tous les goûts. Le programme devrait ainsi mettre en avant des films sortis encore en fin d’année passée, et dont la diffusion a été raccourcie. Ensuite viendront aussi les nouveautés.

Edna Epelbaum : « il ne faut pas attendre un James Bond pour la semaine prochaine »

Le concept sanitaire de son côté est déjà prêt, puisqu’il est similaire a celui déjà mis en place l’année dernière, entre port du masque obligatoire, places numérotées et distanciations pendant les séances.

Les quatre salles de Ciémont rouvriront donc le 21 avril. /vja-swe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus