Large soutien politique et syndical pour l’égalité salariale dans le Jura

Les Jurassiens se prononceront le 13 juin sur l’initiative « Égalité salariale : concrétisons ...
Large soutien politique et syndical pour l’égalité salariale dans le Jura

Les Jurassiens se prononceront le 13 juin sur l’initiative « Égalité salariale : concrétisons ! », lancée par le syndicat Unia Transjurane. Les partisans ont présenté leurs arguments

Politiciens et syndicalistes se mobilisent pour concrétiser l'égalité salariale dans le canton. Politiciens et syndicalistes se mobilisent pour concrétiser l'égalité salariale dans le canton.

L’égalité salariale n’est toujours pas une réalité dans le Jura : il faut donc corriger une injustice. C’est le message délivré mercredi par les partisans de l’initiative cantonale « Égalité salariale : concrétisons ! », portée par le syndicat Unia Transjurane. Les Jurassiens se prononceront sur cet objet le 13 juin prochain.

Les syndicats et les partis politiques jurassiens – le PLR doit encore se prononcer prochainement lors d’une assemblée – militent pour le « oui ». Une statistique donne le ton : les femmes touchent toujours 19% de salaire en moins que leurs homologues masculins au même poste. « C’est inacceptable, c’est un hold-up fait aux femmes depuis des décennies », s’insurge Marie-Hélène Thies, du comité d’initiative. « Il faut mettre fin au scandale et envoyer un signal fort à toute la Suisse, à valeur d’exemple », ajoute sa collègue Maude Rufi.

Les partis politiques suivent le mouvement. « Une prise de conscience citoyenne doit être faite », dit Fabrice Macquat, du PSJ. « Par ailleurs, les hommes n’ont rien à perdre, mais tout à y gagner », ajoute-t-il. « Il existe toujours une vision traditionnelle du travail des femmes : les hommes produisent, les femmes reproduisent. Il faut donc que les choses changent. L’égalité est bénéfique à toute la société », explique Guite Theurillat, de CS-POP et de Syna. Pour le PCSI, Quentin Haas a déclaré que « le vote du 13 juin n’est pas un vote féministe, mais humaniste ». Et chez les Verts, « on dénonce l’inégalité salariale depuis longtemps, mais rien ne bouge. Le 13 juin, on concrétise ! », lance Esther Gerber.


« Les entrepreneurs doivent montrer patte blanche »

Au centre et à droite, on milite également pour un « oui ». « Cet objet ne souffre d’aucune discussion. Les valeurs d’égalité sont des valeurs jurassiennes. Il faut maintenant concrétiser », affirme Philippe Siraut, du PEV. « Pour un travail égal, il faut un salaire égal, c’est un droit fondamental. L’égalité bénéficie aussi aux familles », déclare pour sa part Marcelle Lüchinger, présidente des femmes PLR. Enfin, pour le PDC, le secrétaire général Gauthier Corbat – également patron d’entreprise – explique que « les entrepreneurs doivent montrer patte blanche. Le Jura est pionnier en lançant une telle initiative. C’est une fierté ».

En résumé, les partisans du « oui » s’attaquent à une forme de conservatisme. Verdict dans un peu moins d’un mois. /rch


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus