« Difficile d’être dans une région où la concurrence de la route est très forte »

Frédéric Bolliger quitte la direction des Chemins de fer du Jura. Il partira à la retraite ...
« Difficile d’être dans une région où la concurrence de la route est très forte »

Frédéric Bolliger quitte la direction des Chemins de fer du Jura. Il partira à la retraite fin juin après une dizaine d’années à la tête de la compagnie. Entretien avec le directeur sur le départ

Les petits trains rouges changent de chef (photo : archives, Chemins de fer du Jura). Les petits trains rouges changent de chef (photo : archives, Chemins de fer du Jura).

La fin d’une ère pour le petit train rouge, l’ère Bolliger. Le directeur des Chemins de fer du Jura Frédéric Bolliger part à la retraite et accueillera son successeur dès mardi. Il passera un mois aux côtés de Jean-Frédéric Python pour assurer au mieux la transition, avant de quitter la compagnie. L’heure de faire le bilan de près de 10 ans passés à la tête des CJ.

Entretien avec Frédéric Bolliger

Bilan et vœux d’avenir

La plus grande satisfaction de Frédéric Bolliger au moment de tirer sa révérence est « le sauvetage de la ligne Porrentruy-Bonfol qui était il y a une dizaine d’années encore condamnée à être transformée en ligne de bus et vélo ». Des travaux pour 20 millions de francs y ont déjà été réalisés. Suivront d’autres investissements jusqu’en 2023 pour un total de 47 millions de francs sur cette ligne, mis à disposition par l’Office fédéral des transports.

« Le côté difficile c’est d’être dans une région où la concurrence de la route est très forte. Le réseau routier est très bon, il y a des places de parc partout », regrette Frédéric Bolliger. Le directeur sur le départ n’hésite pas quand on lui demande quel est son vœu le plus cher pour le futur des CJ : « Le projet d’avenir numéro 1 c’est celui qu’on appelle le 3e rail, Arc Express, qui cherche à relier La Chaux-de-Fonds à Delémont directement sans transbordement ». /mmi

Frédéric Bolliger part à la retraite et quitte la direction des CJ (photo : archives). Frédéric Bolliger part à la retraite et quitte la direction des CJ (photo : archives).


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus