Taux de chômage en baisse dans le canton

Le Jura comptait 2'723 chômeurs et 781 demandeurs d’emploi non chômeurs en juin. Le taux a ...
Taux de chômage en baisse dans le canton

Le Jura comptait 2'723 chômeurs et 781 demandeurs d’emploi non chômeurs en juin. Le taux a diminué de 0,2 point en un mois et s’est établi à 4,7%

Le taux de chômage s'est établi à 4,7% au mois de juin dans le canton du Jura. (Photo : illustration KEYSTONE / Gaëtan Bally). Le taux de chômage s'est établi à 4,7% au mois de juin dans le canton du Jura. (Photo : illustration KEYSTONE / Gaëtan Bally).

Le nombre de chômeurs continue à diminuer dans le Jura. Le taux de chômage s’est établi à 4,7% en juin, ce qui représente une baisse de 0,2 point par rapport au mois de mai. Selon les chiffres communiqués ce jeudi par le Service de l’économie et de l’emploi (SEE), le canton compte 78 chômeurs de moins en un mois.

Il s’agit de la cinquième baisse mensuelle consécutive. « L’amélioration tendancielle de la situation sur le marché du travail se poursuit et s’observe, de manière assez uniforme, dans la plupart des différentes branches de l’économie », note le SEE.

Par ailleurs, l’Office régional de placement du Jura a enregistré un nombre élevé d’annonces de postes vacants par les employeurs. Le chiffre connaît une hausse significative et a dépassé les 500 à fin juin, comme l’explique Gilles Coullery, collaborateur au Service de l’économie et de l’emploi :

De son côté, le recours à la réduction d’horaire de travail est en forte réduction. La RHT ne concerne plus que 2’800 salariés en avril – selon les derniers chiffres consolidés - alors qu’elle avait concerné plus de 16'000 personnes en avril 2020, au plus fort de la crise. Le chômage partiel reste toutefois utilisé dans certains domaines. Gilles Coullery donne davantage de précisions :

Le taux de chômage s’est établi à 5,2% dans le district de Delémont, à 4.8% dans celui de Porrentruy et à 3% dans les Franches-Montagnes. Au niveau national, la proportion de personnes sans emploi a également diminué pour s’établir à 2,8%, soit une baisse de trois dixièmes. Le Jura compte le deuxième taux le plus haut de Suisse, après Genève qui pointe à 4,9%. /comm-gtr-fco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus