Hommage vibrant à Roland Béguelin et enthousiasme pour Moutier

Elus et militants jurassiens ont assisté à des joutes oratoires de haut vol samedi soir lors ...
Hommage vibrant à Roland Béguelin et enthousiasme pour Moutier

Elus et militants jurassiens ont assisté à des joutes oratoires de haut vol samedi soir lors de la réception officielle de la Fête du peuple

Le Secrétaire d'Etat français Jean-Baptiste Lemoyne (au centre) a chanté La Rauracienne aux côtés de l'ancien ministre jurassien François Lachat et de la présidente du Gouvernement jurassien Nathalie Barthoulot. Le Secrétaire d'Etat français Jean-Baptiste Lemoyne (au centre) a chanté La Rauracienne aux côtés de l'ancien ministre jurassien François Lachat et de la présidente du Gouvernement jurassien Nathalie Barthoulot.

« Nous célébrons quatre événements majeurs : la victoire de Moutier le 28 mars, le 100e anniversaire de la naissance de Roland Béguelin, le 70e anniversaire de la reconnaissance du drapeau jurassien et 50 ans d’amitié francophone avec la Conférence des peuples de langue française ». Le président du Mouvement autonomiste jurassien, Laurent Coste, a ainsi lancé la réception officielle de la Fête du peuple, qui a réuni 200 personnes samedi soir à la Halle du Château, à Delémont. Plusieurs orateurs sont ensuite montés à la tribune pour prononcer des discours qui ont marqué les esprits.

Invité spécial, le Secrétaire d’Etat français Jean-Baptiste Lemoyne, chargé du Tourisme, des Français de l’étranger et de la Francophonie, a fait part de son émotion de participer à la Fête du peuple. « Je n’ai jamais perdu le fil de vos combats pour régner chez vous. Le 28 mars dernier, j’ai suivi les événements à Moutier minute par minute. A l’annonce du résultat, j’ai pleuré. J’ai pris la mesure de ce que cela représentait pour vous ». Jean-Baptiste Lemoyne a aussi rendu hommage à Roland Béguelin, notamment en déposant une gerbe sur sa tombe. « Sa vie nous enseigne que rien n’est impossible. Dans notre panthéon francophone, Roland Béguelin a toute sa place. Sa flamme et son énergie seront toujours source d’inspiration ».

Président de la Conférence des peuples de langue française, le Belge Olivier Maingain, par ailleurs bourgmestre de Woluwe-St-Lambert, a aussi pris la parole. « Les Jurassiens, vous m’avez toujours impressionné pour votre ténacité peu commune », a déclaré cet ami proche de Roland Béguelin. « Vous avez osé et réussi parce que vous ne vous êtes jamais reniés. Je vous admire. Votre peuple est grand, car il n’a pas trahi son Histoire ». Et d’ajouter que « Roland Béguelin a été un guide pour moi ».

Ancien ministre jurassien, François Lachat a rendu un vibrant hommage à Roland Béguelin. « Mon admiration fut immédiate ». Il a associé Roger Schaffter à ses propos : « Deux géants ». Pour la présidente du Gouvernement jurassien, Nathalie Barthoulot, « le feu de Roland Béguelin est notre phare. L’idéal jurassien est son héritage ». La ministre a aussi évoqué le transfert de Moutier : « En 2026 ou avant si on peut ». Quant au maire de Delémont, Damien Chappuis, il a tenu à retracer le chemin parcouru à Moutier pour arriver au 28 mars. Il a comparé le combat à une partie d’échecs, avec ses pions, ses chevaliers, ses tours et son roi Marcel Winistoerfer. « Cette Fête du peuple est historique après la victoire », a déclaré Damien Chappuis. /rch

La victoire du « oui » à Moutier a été célébrée à la Fête du peuple. La victoire du « oui » à Moutier a été célébrée à la Fête du peuple.


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus