Ruée sur la 3e dose : le canton du Jura demande l'aide de l'armée

Face à l'afflux des demandes pour la 3e dose de vaccin contre le coronavirus, les autorités ...
Ruée sur la 3e dose : le canton du Jura demande l'aide de l'armée

Face à l'afflux des demandes pour la 3e dose de vaccin contre le coronavirus, les autorités jurassiennes veulent augmenter la capacité de vaccination. Elles souhaitent un soutien de l’armée

Les autorités jurassiennes requièrent l'aide de l'armée jusqu'à la fin de l'année. (Photo : Keystone/Laurent Gillieron). Les autorités jurassiennes requièrent l'aide de l'armée jusqu'à la fin de l'année. (Photo : Keystone/Laurent Gillieron).

Le canton du Jura a demandé à la Confédération de bénéficier de l'aide de l'armée pour augmenter sa capacité de vaccination. Alors que les demandes sont énormes pour obtenir la 3e dose du sérum contre le Covid-19, le personnel manque pour administrer cette dose de rappel. C'est ce qu'a confirmé ce mardi le chef du service de l'information et de la communication du canton du Jura Jacques Chapatte, revenant sur une annonce de la RTS. D'après les informations de RFJ, la population prioritaire pour la dose « booster » a pris d'assaut les centres de vaccination. Depuis le 17 novembre, toutes les personnes de plus de 65 ans ayant reçu leur deuxième dose de vaccin il y a plus de six mois peuvent obtenir dans le Jura une dose de rappel. Les personnes vulnérables de moins de 65 ans peuvent aussi la recevoir. Cela représente plus de 8'000 personnes.

Julien Hostettler, coordinateur de la cellule Covid : « Très rapidement, les places ont été prises d’assaut »

L'armée au secours

Le canton du Jura souhaite étendre l'accès à cette 3e dose. Plus de 8'000 personnes faisaient partie des personnes éligibles en priorité au « booster ». La grande majorité a déjà obtenu son rendez-vous pour fin novembre ou courant décembre. Aujourd'hui, les autorités espèrent pouvoir injecter la 3e dose à 15'000 Jurassiens d'ici Noël, selon le ministre de la santé Jacques Gerber. Si la demande est là, il faut pouvoir y répondre, selon l'élu... c'est pourquoi les autorités jurassiennes ont fait appel à l'armée pour qu'elle mette à disposition du personnel qualifié. Ce sont entre 12 et 15 personnes qui pourraient débarquer dans le Jura dès mercredi, d'après Jacques Gerber. Ce dernier indique qu'un nouveau centre de vaccination pourrait ouvrir dans une halle de gymnastique du canton. /mle

Jacques Gerber : « Pas suffisamment de personnel »


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus