Accueil mitigé pour la règle des 2G dans le Jura

Dès ce lundi, certains établissements publics peuvent restreindre l'accès aux personnes vaccinées ...
Accueil mitigé pour la règle des 2G dans le Jura

Dès ce lundi, certains établissements publics peuvent restreindre l'accès aux personnes vaccinées ou guéries. La règle sera notamment appliquée dans les discothèques jurassiennes et dans certains bars du canton

Les discothèques jurassiennes vont appliquer la règle des 2G. Le port du masque ne sera ainsi plus obligatoire sur la piste de danse (photo: archives, Stageclub). Les discothèques jurassiennes vont appliquer la règle des 2G. Le port du masque ne sera ainsi plus obligatoire sur la piste de danse (photo: archives, Stageclub).

Depuis ce lundi, tous les établissements publics et organisateurs d’évènements peuvent décider d’interdire l’accès aux personnes seulement testées, qui ne sont ni vaccinées ni guéries du coronavirus. Décision du Conseil fédéral vendredi dernier. Là où cette règle dite des 2G (« Geimpft, Genesen », comprenez « vacciné guéri ») s’applique, l’obligation du port du masque est levée tout comme celle de consommer assis. Tour d’horizon des bars, discothèques et restaurants jurassiens.


Appliquée dans certains bars

Cette règle des 2G sera en partie appliquée par Afrim Ramnabaja, patron de plusieurs bars à Delémont et Porrentruy. Elle sera mise en place dans un établissement de la vieille ville delémontaine, uniquement le week-end. « Les clients sont nombreux et debout », l’abolition du port du masque et des consommations strictement assises est donc une bonne nouvelle. « Je ne voulais pas appliquer cette règle à tous mes établissements pour ne pas punir les clients qui souhaitent se faire tester », précise Afrim Ramnabaja pour qui décembre est habituellement un très bon mois en termes de chiffres d’affaires.


Accès interdit aux personnes uniquement testées dans les boîtes de nuit

Le discours est plus clair dans les boîtes de nuit : « Soit on applique la 2G soit on ferme », déclaration de Dogan Sirimsi, gérant d’une discothèque à Porrentruy. Pour lui cette règle est « un mal pour un bien » et sera appliquée dès ce week-end. Impensable de porter le masque sur la piste de danse, selon lui. « La plupart de nos clients sont vaccinés ou guéris », explique encore Dogan Sirimsi. Même son de cloche pour Franco Vinciguerra à Delémont : la règle des 2G sera appliquée dès ce week-end dans la partie « discothèque » de son établissement. Pas nécessaire en revanche dans la partie « restaurant ».

Les restaurateurs jurassiens sont d’ailleurs peu concernés par cette règle des 2G, selon Maurice Paupe, président de Gastro Jura. La consommation se fait assis, sans masque à table, précise-t-il. /mmi 


Actualisé le

 

Actualités suivantes