Une première étape pour la vente du collège Stockmar

Le Conseil de ville de Porrentruy statuera ce jeudi soir la vente du bâtiment à la CESAC, la ...
Une première étape pour la vente du collège Stockmar

Le Conseil de ville de Porrentruy statuera ce jeudi soir la vente du bâtiment à la CESAC, la Communauté scolaire de l’Ecole secondaire d’Ajoie et du Clos-du-Doubs

La vente du collège Stockmar doit passer l'écueil du Conseil de ville de Porrentruy jeudi (photo: archives). La vente du collège Stockmar doit passer l'écueil du Conseil de ville de Porrentruy jeudi (photo: archives).

« Ce n’est pas un point final mais un point de départ » pour l’avenir du collège Stockmar. C’est ainsi que le Conseil municipal de Porrentruy qualifie le principal point à l’ordre du jour de la séance du Conseil de ville jeudi soir. Le législatif se prononcera sur la vente de l’édifice qui date des années 60 pour 1 million de francs à la CESAC, la Communauté de l’Ecole secondaire d’Ajoie et du Clos-du-Doubs. La transaction comprend également un droit de superficie de 30'000 francs par année durant 50 ans puisque Porrentruy va rester propriétaire du terrain.

En parallèle, un projet de rénovation du collège et de construction de deux halles de gymnastiques devra être mené à bien pour un total de plus de 17 millions. L’ensemble du concept devrait engendrer un coût supplémentaire d’environ 20 francs en moyenne par an et par habitant sur une durée de 25 ans pour chaque commune. Les travaux pourraient démarrer s’étaler sur 2023-2024. Le projet permettrait aussi de rapatrier l’ensemble des cours qui sont donnés dans le bâtiment du Contrôle à Stockmar. Pour le conseiller municipal de Porrentruy en charge du dossier, Manuel Godinat, c’est un bon compromis qui a été trouvé : 

Si le Conseil de ville de Porrentruy donne son feu vert, le dossier passera donc ensuite à l’assemblée des délégués de la CESAC. Le dernier mot reviendra aux communes qui devront se prononcer sous une forme à définir. /fco


Actualisé le

 

Actualités suivantes