Vaccin de rappel quatre mois après la 2e dose

L'Office fédéral de la santé publique et la commission fédérale pour les vaccinations autorisent ...
Vaccin de rappel quatre mois après la 2e dose

L'Office fédéral de la santé publique et la commission fédérale pour les vaccinations autorisent désormais la vaccination de rappel pour tous dès 16 ans dès quatre mois après la deuxième dose

La dose de rappel est désormais recommandée dès quatre mois après la deuxième dose, au lieu de six (Photo : KEYSTONE/GAETAN BALLY)
La dose de rappel est désormais recommandée dès quatre mois après la deuxième dose, au lieu de six (Photo : KEYSTONE/GAETAN BALLY)

Le vaccin de rappel anti-Covid est désormais recommandé pour tous à partir de 16 ans dès quatre mois après la deuxième dose. L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) et la commission fédérale pour les vaccinations (CFV) ont adapté mardi leurs recommandations.

La recommandation était jusque-là de six mois après la deuxième dose. L'immunisation de base est nettement plus faible et diminue plus rapidement avec le variant Omicron qu'avec le variant Delta, indiquent l'OFSP et la CFV dans un communiqué.

Ils précisent que le raccourcissement de l'intervalle est particulièrement important chez les personnes âgées. En outre, le booster permet d'améliorer la protection contre une infection par Omicron. Il peut donc contribuer à réduire la propagation de ce variant plus contagieux.

La vaccination de rappel est également recommandée aux personnes immunodépressives qui ont reçu trois doses de vaccin à ARN messager (ARNm) pour l'immunisation de base. Elle est aussi recommandée pour les personnes ayant reçu la dose unique du vaccin Janssen. Celles-ci devraient recevoir une dose de rappel d'un vaccin à ARNm, à condition qu'un tel vaccin ne soit pas exclu ou contre-indiqué pour elles.


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus