Les opposants à la géothermie refusent de s’assoir avec les promoteurs

Citoyens responsables Jura souhaitait créer un groupe de travail indépendant pour l’étude des ...
Les opposants à la géothermie refusent de s’assoir avec les promoteurs

Citoyens responsables Jura souhaitait créer un groupe de travail indépendant pour l’étude des documents liés au projet de Haute-Sorne. Le Gouvernement leur a proposé dans ce cadre d’intégrer une commission de suivi et d’information. L’association refuse d’y prendre part

 Le Gouvernement jurassien a proposé aux opposants de se mettre autour de la même table que les promoteurs. Citoyens responsables Jura a refusé catégoriquement. (archives) Le Gouvernement jurassien a proposé aux opposants de se mettre autour de la même table que les promoteurs. Citoyens responsables Jura a refusé catégoriquement. (archives)

Citoyens responsables Jura ne veut pas participer à la commission de suivi et d’information du projet de géothermie à Haute-Sorne. L’association qui milite contre ce forage avait demandé la création d’un groupe de travail indépendant. Le Gouvernement lui a proposé d’intégrer la commission prévue dans la convention de collaboration. Dans leur réponse transmise jeudi, Citoyens responsables Jura balaient cette idée. Ils jugent la convention anachronique et obsolète.

Les opposants voulaient créer un groupe de travail d’accompagnement composé de membres de la société civile et des opposants pour l’étude, en toute transparence et liberté, des documents liés au projet de Glovelier. Ceci dans le but de démontrer la dangerosité du forage prévu à Haute-Sorne. Ils en ont fait la demande en novembre dernier au Gouvernement. L’exécutif cantonal leur a alors proposé d’intégrer cette demande dans le cadre de la convention de collaboration signée en 2015 entre le canton, la commune et les promoteurs Géo-Energie Jura SA. Une commission de suivi et d’information du projet est prévu dans ce cadre et le Gouvernement assure aussi vouloir qu'elle soit représentative de la société civile jurassienne. Citoyens responsables Jura rejette foncièrement cette solution. Pour eux, la convention est anachronique, obsolète et dépassée car elle ne tient pas compte des incidents récents liés à la géothermie profonde. L’association refuse aussi de collaborer avec les promoteurs qui financent cette commission. Citoyens responsables Jura estime ainsi ne pas être entendu par les autorités.

Pour rappel, le Gouvernement jurassien a ouvert une procédure qui pourrait mener à révoquer le plan spécial nécessaire au projet de géothermie. L’exécutif cantonal doit encore prendre une décision formelle. /comm-lbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus