Géothermie : les réactions

La décision jeudi matin du Gouvernement jurassien de revoir différentes bases du projet de ...
Géothermie : les réactions

La décision jeudi matin du Gouvernement jurassien de revoir différentes bases du projet de Haute-Sorne a suscité des réactions notamment des opposants, des promoteurs et de la Confédération

La décision du Gouvernement suscite des réactions, notamment des opposants au projet. ( archives) La décision du Gouvernement suscite des réactions, notamment des opposants au projet. ( archives)

« Un acte kamikaze ». Citoyens Responsables Jura se dit consternée et exaspérée de la décision du Gouvernement jurassien de reprendre le projet de géothermie à Haute-Sorne. L’association qui milite contre le projet estime que les autorités du canton « cèdent à un chantage malhonnête des promoteurs uniquement pour des raisons financières ». CRJ se sent trompée et trahie par l’exécutif et juge que cette décision s’apparente à une forme de dictature. Elle demande au Gouvernement « d’assumer les répercussions futures de son volte-face » et critique aussi la manière d’agir de la Confédération dans ce dossier qu’elle qualifie d’ingérence totale. L’association a décidé de lancer une pétition en ligne sur son site Internet.

Jack Aubry : « C’est un Gouvernement kamikaze »

Geo-Energie Suisse SA se montre confiant

De son côté, le promoteur, Geo-Energie Suisse SA, se réjouit de cette « importante décision pour la géothermie ». Le CEO, Peter Meier déclare : « Nous sommes très heureux et soulagés de cette décision ». Il se dit confiant et estime que « de bonnes solutions pourront être élaborées, qui répondront aux exigences de sécurité supplémentaires du canton du Jura ». Geo-Energie Suisse assure que « ce projet d’avenir générera une valeur ajoutée locale et régionale substantielle et suscitera une attention nationale et internationale ». Le Centre de compétence suisse en géothermie profonde veut encore donner « une grande importance à une information complète, transparente et orientée sur le dialogue avec la population ». La commission de suivi et d’information, qui va être constituée par le canton, sera centrale à cet égard.

Olivier Zingg, chef de projet Suisse romande : « C’est une nouvelle très réjouissante et un grand soulagement » 

Une décision « engageante », selon la Confédération

La Confédération a aussi réagi à la décision du Gouvernement jurassien. Berne met en avant les conditions de sécurité supplémentaires qui seront mises en place et le renforcement de la gouvernance et de la communication. L’Office fédéral de l’énergie (OFEN) pense qu’ainsi, le canton du Jura « ouvre la voie à la réalisation d’un important projet pilote de production d’électricité ». L’OFEN qui rappelle avoir attribué en juin 2020 une contribution d’exploration d’un montant maximum de 90 millions de francs au projet de Haute-Sorne. Il « accompagnera la suite des travaux et soutiendra également le canton du Jura et Geo-Energie Suisse SA dans la mise en œuvre des conditions supplémentaires issues des prochaines négociations ». /lbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus