Réflexion lancée sur le projet « Lait Jura 2030 »

Face à une baisse conséquente du nombre de producteurs laitiers dans le canton, AgriJura veut ...
Réflexion lancée sur le projet « Lait Jura 2030 »

Face à une baisse conséquente du nombre de producteurs laitiers dans le canton, AgriJura veut définir une stratégie pour redynamiser la branche

Les producteurs de lait sont de moins en moins nombreux dans le canton (graphique: AgriJura). Les producteurs de lait sont de moins en moins nombreux dans le canton (graphique: AgriJura).

Quel avenir pour le lait dans le canton du Jura ? AgriJura a entamé une réflexion pour relancer la branche, aujourd’hui en perte de vitesse. La faîtière de l’agriculture jurassienne a constaté en 2020 une forte baisse du nombre de producteurs de lait dans la région, alors que ce secteur reste celui qui amène le plus de revenus. Le Jura a dénombré 26 producteurs de moins (-6,7%), dont la moitié en fromagerie.

Pour AgriJura, il est ainsi temps de lancer la stratégie « Lait Jura 2030 », avec l’objectif de garder un nombre d’exploitations suffisant dans le canton. « Lors des reprises d’exploitations, nous supposons qu’il n’y a plus guère de motivation pour produire du lait. C’est contraignant et le travail est astreignant. Il faut donc lancer une réflexion de fond. Quelle production de lait voulons-nous dans le Jura à l’horizon 2030 ? Quel doit être le rôle d’AgriJura ? », explique le directeur François Monin. « Nous avons aujourd’hui un taux de producteurs historiquement bas. On a donc besoin d’un projet pour redynamiser le secteur. Il faut fixer un objectif de production et un objectif de producteurs répartis sur la région pour que le ramassage se fasse encore sur l’ensemble du territoire cantonal. Il faut aussi fixer des objectifs en termes de prix du lait et de rentabilité des exploitations laitières. Le but est de maintenir un tissu économique important dans le Jura », ajoute-t-il. Les réflexions sont donc en cours.

Entretien avec le directeur d'AgriJura François Monin

A ce jour dans le Jura, 70% de la production concerne le lait d’industrie et 30% le lait de fromagerie. /rch

Du pain sur la planche pour AgriJura et son directeur François Monin. Du pain sur la planche pour AgriJura et son directeur François Monin.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus