Fin de l’engagement de l’armée à l’Hôpital du Jura

L’armée a terminé ce vendredi sa collaboration avec l’Hôpital du Jura pour faire face à la ...
Fin de l’engagement de l’armée à l’Hôpital du Jura

L’armée a terminé ce vendredi sa collaboration avec l’Hôpital du Jura pour faire face à la cinquième vague de Covid-19. Son engagement a duré un peu moins de deux mois

La collaboration entre l'Hôpital du Jura et l'armée a pris fin ce vendredi. (Photo : Hôpital du Jura). La collaboration entre l'Hôpital du Jura et l'armée a pris fin ce vendredi. (Photo : Hôpital du Jura).

Le déploiement des militaires a pris fin ce vendredi sur les sites de Delémont et Porrentruy de l’Hôpital du Jura. Initialement prévu pour une durée d’un mois, l’engagement de l’armée a été prolongé à 54 jours, indique l’Hôpital du Jura dans un communiqué. Du 20 décembre au 11 février, un effectif global de 30 militaires de la division territoriale 1 puis du bataillon hôpital 2 est intervenu. Au plus fort de la collaboration entre les deux entités, 14 soldats étaient mobilisés 24h/24 sur les sites de Delémont et Porrentruy.

L’armée a été engagée afin de face au nombre patients Covid pris en charge par l’HJU, ainsi que l’absentéisme dû à la maladie chez le personnel soignant. L’Hôpital du Jura tire un bilan « extrêmement positif » et précise qu’un cours de répétition du bataillon est déjà prévu pour le mois de juin 2023. /comm-fwo-gtr


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus