La vigilance reste de mise sur le front du coronavirus dans le Jura

Un mois après la fin des principales mesures de lutte contre la pandémie, le nombre de cas ...
La vigilance reste de mise sur le front du coronavirus dans le Jura

Un mois après la fin des principales mesures de lutte contre la pandémie, le nombre de cas et celui des hospitalisations ont repris une trajectoire ascendante dans le canton du Jura

Il y a un mois le Conseil fédéral annonçait la levée principales des mesures de lutte contre le coronavirus. (Photo : Keystone/Gaetan Bally).  Il y a un mois le Conseil fédéral annonçait la levée principales des mesures de lutte contre le coronavirus. (Photo : Keystone/Gaetan Bally). 

C’était il y a un mois, le 16 février, le Conseil fédéral annonçait la levée des principales  mesures de lutte contre le coronavirus. Le lendemain, le pays disait ainsi adieu au certificat Covid et au masque, sauf dans les transports publics. Aujourd’hui, la demande de tests varie selon les semaines dans le canton du Jura mais elle reste globalement importante. Le nombre de cas positifs ainsi que celui des hospitalisations sont repartis à la hausse. Sophie Chevrey-Schaller, la responsable de la cellule Covid du canton du Jura, ne cache pas que la situation reste compliquée, notamment au niveau des hospitalisations :

Sophie Chevrey-Schaller reconnaît, par ailleurs, que la vaccination et le variant Omicron - qui est moins dangereux - ont modifié la donne mais elle tient à nuancer ces deux aspects :

La cellule Covid du canton du Jura se doit toutefois d’envisager la prochaine étape prévue : la fin de l’isolement des personnes malades qui devrait intervenir à fin mars. Pour son coordinateur, Julien Hostettler, la mesure pourrait poser des problèmes en termes de justification d’une absence au travail pour les personnes qui souffrent de symptômes au-delà de deux ou trois jours :

Autre point à éclaircir d’ici la fin du mois : les cantons devraient devoir passer en mode de situation de veille, ce qui suscite quelques incertitudes sur le fonctionnement de la cellule Covid, comme l’explique Julien Hostettler :

La cellule Covid du canton du Jura est passée de 140 emplois en équivalents plein temps sur une semaine en janvier à entre 35 et 40 actuellement. /fco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus