Il n’y aura plus d’élections complémentaires pour l’exécutif de Val Terbi

Le Conseil général de la commune fusionnée a accepté la modification du règlement sur les élections ...
Il n’y aura plus d’élections complémentaires pour l’exécutif de Val Terbi

Le Conseil général de la commune fusionnée a accepté la modification du règlement sur les élections communales lors de sa séance de mardi

Le Conseil général de Val Terbi a quitté l'Atrium de Vicques pour reprendre sa place dans sa salle traditionnelle. Le Conseil général de Val Terbi a quitté l'Atrium de Vicques pour reprendre sa place dans sa salle traditionnelle.

Val Terbi poursuit le toilettage de ses règlements communaux. Le Conseil général a accepté lors de sa séance express de mardi à Vicques de modifier le règlement sur les élections communales. Comme le prévoit la convention de fusion, c’est l’élection selon le système de la représentation proportionnelle qui s’appliquera dorénavant non seulement à l’élection des membres du Conseil général, mais aussi à ceux du Conseil communal. Une bonne chose selon le maire Claude-Alain Chapatte, puisqu’il ne sera ainsi plus nécessaire de passer par les urnes en cas de démission d’un membre de l’exécutif en cours de législature. Ce sera aux différents groupes ou partis de désigner un remplaçant. L’élection selon le système majoritaire à deux tours sera réservée à l’élection à la mairie. Il n’y aura d’ailleurs plus qu’un cercle électoral pour l’ensemble de la commune, celui de Corban rejoignant celui de Val Terbi.

Le nouveau règlement communal intègre aussi les modifications de la loi sur les droits politiques entrée en vigueur sur le plan cantonal en 2019. Cela concerne notamment les délais de publication et de remise des actes de candidature. Dans son message au législatif, l’exécutif souligne qu’à quelques mois des élections communales, il est important que Val Terbi se dote d’un nouveau règlement dont les dispositions sont en adéquation avec le droit supérieur.


Unanimité sur la nécessité de renforcer l’attractivité de la fonction de conseiller communal

Le Conseil général de Val Terbi a également accepté à l’unanimité le postulat de Michel Darbellay du groupe CoVal intitulé « Renforcer l’attrait des mandats au Conseil communal ». Dans la perspective des prochaines élections communales, le maire Claude-Alain Chapatte a confié que l’exécutif allait traiter l’intervention au plus vite afin de déjà arriver avec des pistes à la prochaine séance du législatif prévue le 21 juin à Montsevelier. /emu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus