Une 75e édition pour la Fête du peuple jurassien… et un livre sur Roger Schaffter

La manifestation se tiendra les 10 et 11 septembre prochains à Delémont. Une biographie de ...
Une 75e édition pour la Fête du peuple jurassien… et un livre sur Roger Schaffter

La manifestation se tiendra les 10 et 11 septembre prochains à Delémont. Une biographie de Roger Schaffter paraîtra pour l’occasion

La Fête du peuple est de retour les 10 et 11 septembre à Delémont. La Fête du peuple est de retour les 10 et 11 septembre à Delémont.

La Fête du peuple en est déjà à sa 75e édition. Les festivités se dérouleront samedi 10 et dimanche 11 septembre à Delémont. Le Mouvement autonomiste jurassien (MAJ), sous l’égide duquel est organisée la manifestation, l’a annoncé ce mardi en conférence de presse. Cela fait déjà trois quarts de siècle que la Fête du peuple a lieu, elle qui a marqué l’histoire de la lutte pour l’indépendance du Jura. Pierre-André Comte, secrétaire général du MAJ, qualifie cette édition de « jubilé qu’il convient de fêter comme il se doit ». Il considère que la manifestation demeure aujourd’hui encore un événement de premier plan dans le paysage de la Question jurassienne.

 

Pierre-André Comte : « La Fête du peuple est le réceptacle de la volonté du peuple jurassien »

Cette 75e édition est l’occasion pour le MAJ de redéfinir une ligne politique qui devra immanquablement changer après le transfert de Moutier dans le canton du Jura. Pour ce faire, un rapport qui prend le pouls des militants et de leurs aspirations a été achevé, et servira de base de travail à un comité exécutif à moitié renouvelé pour apporter du sang frais. « La moyenne d’âge des nouveaux membres avoisinera les quarante ans », promet Pierre-André Comte.

Le programme de la Fête du peuple se veut relativement éclectique : partie officielle, festival d’artistes de rue qui devrait ravir petits et grands, repas de gala et soirée du samedi soir. Joël Lachat, président de la manifestation, souffle que le jus de Bélier, dont le créateur est décédé cette année, pourrait couler à flot. Le programme complet est à retrouver sur le site du MAJ.

A l’occasion de cette 75e édition, le docteur en sciences politiques et ancien journaliste Fabien Dunand, qui a déjà écrit un livre sur François Lachat, publie une biographie de Roger Schaffter. « Roland Béguelin a sa biographie, François Lachat a la sienne. Roger Schaffter n’en avait pas. Ça me paraît une lacune à combler », confie le chercheur. Pour ce faire, il a dépouillé les écrits de Schaffter dans le Jura Libre, organe de propagande des autonomistes jurassiens, dont il était rédacteur en chef, et écouté ses proches et ses compagnons de lutte encore vivants. « Roger Schaffter était intelligent, il avait le sens des situations, du courage, possédait un véritable talent d’orateur et une facilité de contact avec autrui », relate Fabien Dunand. Il ajoute que « celui qui est toujours associé à Roland Béguelin a laissé beaucoup moins de traces que son compère, raison pour laquelle écrire ce livre n’a pas été facile ».

Fabien Dunand : « Roger Schaffter, c’était un personnage »

La biographie de Roger Schaffter, intitulée « Roger Schaffter, le verbe qui s’est fait Jura », sera en vente à la Fête du peuple. /tbe


Actualisé le

Actualités suivantes