« Les soignants sont restés » à l’Hôpital du Jura, malgré la pandémie

Le coronavirus a mis beaucoup de pression sur le personnel soignant. L’H-JU se réjouit toutefois ...
« Les soignants sont restés » à l’Hôpital du Jura, malgré la pandémie

Le coronavirus a mis beaucoup de pression sur le personnel soignant. L’H-JU se réjouit toutefois de la fidélité de son personnel qui n’a pas jeté l’éponge

Le bilan de l'Hôpital du Jura est marqué par le Covid-19 (photo : archives). Le bilan de l'Hôpital du Jura est marqué par le Covid-19 (photo : archives).

Le bilan 2021 de l’Hôpital du Jura est largement influencé par la pandémie de Covid-19. En effet, d'un point de vue financier, l’H-JU présente un déficit de 3,76 millions de francs, alors que l’effet du coronavirus est estimé à 2,2 millions, selon des chiffres dévoilés ce mercredi. Selon l'établissement jurassien, aucune aide cantonale n'a été fournie à ce stade pour l'exercice 2021, mais des démarches sont en cours. Reste que les dépenses effectuées dans le cadre de la pandémie sont pleinement assumées par l’H-JU. Elles étaient « indispensables », selon Thierry Charmillot, directeur de l’établissement, car elles ont notamment permis aux employés de faire des rotations et de prendre parfois des congés bienvenus. Aussi, l’Hôpital du Jura exprime toute sa gratitude envers ses employés et les remercie pour leur fidélité. En effet, malgré une certaine fatigue occasionnée par la pandémie, « les soignants sont restés, alors que dans certains établissements les gens ont posé les plaques », souligne Thierry Charmillot. Le directeur reconnaît toutefois qu’il est de plus en plus difficile à recruter du personnel dans le domaine de la santé, les effets du Covid-19 ayant douché les motivations de certains.

Thierry Charmillot : « Le personnel a été fatigué »

Des patients satisfaits

La satisfaction des patients ne cesse d'augmenter à l'Hôpital du Jura. L'établissement le confirme après une étude. Plus de 72% des patients à Delémont sont satisfaits de leur prise en charge. Ce taux grimpe même à 75% sur le site de Porrentruy.


L'H-JU se développe

Outre le service des urgences qui a connu plusieurs adaptations, différents secteurs ont évolué dans le courant de l'année 2021. Un Centre de l'obésité a ouvert ses portes, alors qu'un programme de rééducation cardiaque ambulatoire est également devenu opérationnel. De plus, l'Hôpital du Jura continue de développer son secteurs parents-femme-enfant. Enfin, l'établissement jurassien a obtenu le label « Fair-ON-Pay » qui atteste que l'égalité salariale entre femmes et hommes est respectée. /mle


Actualisé le

Articles les plus lus