Toujours plus sollicitées, les urgences s’adaptent à l’Hôpital du Jura

La fréquentation est en hausse considérable aux urgences à l’H-JU. L’inquiétude de la population ...
Toujours plus sollicitées, les urgences s’adaptent à l’Hôpital du Jura

La fréquentation est en hausse considérable aux urgences à l’H-JU. L’inquiétude de la population y est pour beaucoup

Les urgences du site de Delémont de l'Hôpital du Jura ont connu quelques adaptations ces derniers mois. Les urgences du site de Delémont de l'Hôpital du Jura ont connu quelques adaptations ces derniers mois.

La fréquentation aux urgences de l’Hôpital du Jura est en hausse. L’augmentation a atteint 12% l’an dernier, d’après des chiffres présentés ce mercredi. Cette tendance observée dans le Jura est constatée également dans les autres établissements romands, selon l’H-JU. En moyenne l’an dernier, une cinquantaine de personnes adultes ont fréquenté chaque jour les urgences à Delémont. S’y ajoutent une vingtaine d’enfants à Delémont et 12 personnes en moyenne à la policlinique de Porrentruy. Du côté de Delémont, on a même accueilli parfois 80 personnes le même jour, du jamais-vu.


Le Covid-19 a rendu la population inquiète

Devant ce constat, les urgences de l’Hôpital du Jura tentent une explication : « Premièrement, la population vieillit. Deuxièmement, le manque de médecins généralistes dans le Jura se fait sentir. Enfin, troisièmement, la population s’inquiète plus rapidement maintenant qu’avant la pandémie de Covid-19. Les gens consultent plus facilement », estime Baroudi Errouane, médecin-chef de service des urgences. Pour faire face à cet afflux massif, les responsables de l’H-JU ont dû prendre des dispositions, afin de garantir la qualité de la prise en charge et de limiter les temps d’attente. Ainsi, plusieurs postes ont été créés, notamment celui de médecin référent pour gérer le tri des patients et s’occuper des cas bénins. Des spécialistes ont également été intégrés au service des urgences. Aussi, les urgences pédiatriques ont été installées en pédiatrie. Selon Baroudi Errouane, les patients se plaignent de moins en moins du délai d’attente dans son service.

Les explications du Docteur Baroudi Errouane

La policlinique de Porrentruy dans les mœurs

L’Hôpital du Jura a ouvert la policlinique de Porrentruy en mai de l’an dernier. Et le bilan est réjouissant, selon les responsables de l'établissement. « Le site a rapidement été adopté par la population et les consultations ne cessent d’augmenter », d'après Baroudi Errouane. Ouvert 7 jours sur 7 en journée, le site traite les cas d’urgence. « La population a toutefois bien compris l’importance d’appeler le 144 en cas d’urgence vitale », reconnaissent les responsables de l’Hôpital du Jura. /mle


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus