Le dialogue s'apaise entre Moutier et sa couronne

Après plusieurs mois de tensions, une rencontre a eu lieu entre les autorités prévôtoises et ...
Le dialogue s'apaise entre Moutier et sa couronne

Après plusieurs mois de tensions, une rencontre a eu lieu entre les autorités prévôtoises et une délégation du Conseil intercommunal du Grand Val. Les discussions ont repris un élan positif et constructif selon les participants

Quelles relations futures entre Moutier et les communes de son entourage ? Au point mort ce printemps, les discussions ont repris dans un état d'esprit positif. (Photo : archives). Quelles relations futures entre Moutier et les communes de son entourage ? Au point mort ce printemps, les discussions ont repris dans un état d'esprit positif. (Photo : archives).

Les discussions se détendent entre Moutier et les communes de sa couronne. Après plusieurs mois de tensions et échanges de courriers stériles, les autorités prévôtoises ont rencontré récemment une délégation du Conseil intercommunal du Grand Val (CIGV). Au final, pas de grandes décisions, mais un dialogue renoué et un esprit constructif pour dessiner les relations intercommunales futures, après le transfert de Moutier dans le canton du Jura. Porte-parole du CIGV et maire de Perrefitte, Virginie Heyer se réjouit de cet apaisement. Les collaborations sont nombreuses entre Moutier et ses voisines. Elles sont souvent pratiques, comme pour l'alimentation en eau de secours ou le centre de déchets carnés. Elles cristallisent aussi les inquiétudes de la population concernant les écoliers secondaires ou la réorganisation du Centre de renfort, d'intervention et de secours de Moutier (CRISM). Ces inquiétudes, Virginie Heyer et ses collègues des autres communes les entendent. L'objectif principal sera de rassurer les citoyens, même si tout ne dépendra pas de la simple volonté des uns et des autres. Les bases légales bernoises et jurassiennes joueront aussi un rôle. 

« Il s’agira pour nos populations de trouver des solutions à des sujets pratiques »

Conseiller municipal à Moutier, Valentin Zuber confirme que l'équation est grande et qu'elle possède plusieurs inconnues. D'une part, des enjeux qui génèrent quelques tensions, l'avenir de l'école secondaire pour ne citer que lui. D'autre part, des thématiques beaucoup plus pragmatiques, des collaborations qui existent et qui fonctionnent mais qu'il s'agira d'analyser à l'aune du transfert de Moutier. Valentin Zuber insiste : la Municipalité de Moutier souhaite pérenniser ce qui apporte aujourd'hui satisfaction aux différents partenaires. A ce titre, les autorités prévôtoises se disent rassurées par les discussions en cours avec le canton du Jura. De quoi apporter un peu de sérénité aux débats futurs, selon lui. 

« On sait qu’on ne pas révolutionner ce qui fonctionne bien »

Moutier et le CIGV ont pris l’engagement de poursuivre leurs discussions dans l’intérêt des populations concernées. Une prochaine séance doit avoir lieu en janvier 2023. /oza


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus