L’intégration de la population ukrainienne progresse

Le Canton du Jura s’attend à accueillir 250 réfugiés supplémentaires d’ici la fin de l’année ...
L’intégration de la population ukrainienne progresse

Le Canton du Jura s’attend à accueillir 250 réfugiés supplémentaires d’ici la fin de l’année tandis que la scolarité, la formation et l’emploi des ressortissants ukrainiens déjà présents sont en hausse

Les enfants de 4 à 15 ans sont désormais tous scolarisés. Les enfants de 4 à 15 ans sont désormais tous scolarisés.

Sept mois après le début de la guerre, 473 réfugiés ukrainiens séjournent actuellement dans le Jura. Si le rythme des arrivées a baissé durant l’été, il repart à la hausse depuis peu avec 10 à 12 arrivées par semaine. Selon l’évolution du conflit, près de 250 personnes sont attendues dans le canton d’ici la fin de l’année à en croire les estimations de la Confédération. Les autorités jurassiennes estiment le coût du dispositif d’accueil pour les collectivités publiques à 3 millions de francs sur l’année 2022.


La formation vers le marché du travail s’organise

L’État souligne par ailleurs dans un communiqué que le dispositif jurassien d’accueil fonctionne et progresse bien. La plupart des ressortissants ukrainiens sont désormais relogés dans des appartements et ils ne sont plus qu’une minorité à séjourner encore dans des familles d’accueil comme lors des premiers mois du conflit. « Les enfants de quatre à quinze ans sont tous scolarisés (…), une soixantaine de jeunes au niveau de la formation postobligatoire suivent désormais une préformation au sein de quatre classes dédiées » et « 200 adultes fréquentent des cours de français », détaillent les autorités cantonales. À ce jour, 25 réfugiés ont trouvé une embauche sur le marché du travail jurassien. /comm-jpi


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus