UDC, Jurassien, mais surtout Prévôtois

L'UDC Moutier comptera désormais trois représentants au Conseil municipal. Parmi eux, Stéphane ...
UDC, Jurassien, mais surtout Prévôtois

L'UDC Moutier comptera désormais trois représentants au Conseil municipal. Parmi eux, Stéphane Girardin, un Ajoulot débarqué en 2018 en Prévôté et qui a souhaité évacuer la Question jurassienne du débat

Pour Stéphane Girardin, l'heure est venue de retrouver une vraie politique partisane à Moutier. Et la droite a un rôle à jouer selon lui. Pour Stéphane Girardin, l'heure est venue de retrouver une vraie politique partisane à Moutier. Et la droite a un rôle à jouer selon lui.

C’est l’une des petites surprises des élections municipales de Moutier : l’UDC renforce sa présence à l’exécutif. Le parti a non seulement confirmé ses deux sortants, Marc Tobler et Suzanne Kohler, il a aussi obtenu un troisième siège. C’est Stéphane Girardin, paysagiste de 30 ans, qui l’occupera. Et son élection a un petit côté symbolique : le jeune élu est Jurassien, il a vécu à Cornol jusqu’en 2018 avant d’atterrir à Moutier pour des raisons professionnelles et sentimentales. La Question jurassienne ?  Stéphane Girardin l’a tout de suite mise de côté. « Ce n’était pas à moi de décider pour les Prévôtois. Je n’ai pas vécu ces histoires de l’intérieur », explique-t-il. « J’ai observé, j’ai tout étudié, je me suis fait mon propre avis sur la question. Mais je n’ai pas souhaité en faire ma politique. »

« Moutier doit avoir toutes ses chances dans le canton du Jura »

Le nouveau conseiller municipal a été très surpris de son élection, mais il l’accueille avec beaucoup de fierté. Son souhait est de retrouver une vraie politique partisane à Moutier, et de faire en sorte que la ville puisse sortir grandie de son transfert dans le canton du Jura. Il s’agira selon lui de veiller à ce que les engagements jurassiens soient respectés. A 30 ans, Stéphane Girardin amène dans tous les cas un vent de fraîcheur au sein des autorités prévôtoises. Une tendance confirmée par l'arrivée du centriste Clément Piquerez, 31 ans, à l'exécutif. /oza


Actualisé le